Tempête à la Côte: le plan catastrophe provincial levé, pas de gros dégâts malgré la montée de la marée

« Nulle part, nous n’avons eu de grands problèmes. Cela est principalement dû aux travaux préparatoires que tout le monde a livrés », explique le gouverneur. « À certains endroits, les sacs de sable se sont tout de même avérés utiles », a-t-il ajouté.

Avec une hauteur de 6,33 mètres, le plus haut niveau d’eau depuis des décennies a tout de même été atteint vers 03h00. « Mais nous avons eu la chance que le vent a baissé d’intensité dans le courant de la soirée et que ce vent n’ait pas soufflé de secteur nord-ouest. En conséquence, l’eau a été poussée moins violemment contre la Côte », a expliqué Carl Decaluwé.

Le niveau des eaux a atteint jeudi soir à Ostende 6,33 mètres DNG. Le DNG ou ’Deuxième Nivellement Général’ est le point de référence d’altitude en Belgique; le point 0 correspondant au niveau moyen de la mer à marée basse à Ostende. A Anvers, le niveau des eaux a atteint 7,24 mètres DNG, ce qui était conforme aux prévisions. Ostende a enregistré son niveau des eaux le plus élevé depuis les inondations du 1er février 1953. Ce n’était pas le cas à Anvers.

Lors de la prochaine marée haute vendredi après-midi, on pourrait encore atteindre le premier niveau d’alerte fixé à 5,60 mètres DNG à Ostende et à 6,60 mètres DNG à Anvers, mais ce niveau restera largement inférieur à celui enregistré la nuit dernière.

Pourtant, il n’est toujours pas conseillé de se promener sur la digue ou les quais. A la mer, les rafales pourraient encore atteindre vendredi jusqu’à 70 km/h.

Au cours du week-end, le temps sera plus calme et le risque de tempête est désormais écarté.