Wasseiges: la maman de Jérémy renversé par une voiture veut savoir la vérité

Dans un premier temps, la thèse du dramatique accident était la seule évoquée. Mais pour la maman de Jérémy, c’est l’un des camarades de son fils qui l’aurait poussé. «  Dans ses déclarations, ce garçon nie formellement avoir poussé Jérémy, il dit même qu’il ne se trouvait pas à ses côtés au moment de l’accident », explique Gisela Heeren. «  Le jeune homme en question a été entendu par la police deux mois après l’accident. Je regrette vraiment qu’il refuse de dire la vérité en affirmant qu’il n’a pas vu grand-chose de l’accident. S’il n’a évidemment pas voulu que cela se termine comme l’on sait, il pourrait au moins avouer avoir commis son erreur. »

Il y a quelques jours, Gisela a eu accès au dossier judiciaire, ce qui lui a permis de répondre à quelques-unes de ses interrogations. «  Le rapport d’expertise précise notamment que le conducteur de la camionnette roulait à une vitesse de 67 km/h au moment de l’impact », confie-t-elle. «  Par ailleurs, l’autopsie a révélé que mon fils a été pris sur le côté, et pas dans le dos. »

Gisela Heeren espère que le tribunal de police pourra lui apporter toute la vérité sur cette triste affaire.