Prix Mercure de la ville de Mons: des petits commerces et des entreprises qui décollent

L’objectif du prix Mercure est de mettre en avant des entreprises et des commerces qui contribuent à l’attractivité de la ville de Mons. Le bourgmestre f.f. Nicolas Martin a présenté les douze lauréats de l’édition 2013. Hormis JDC Airports, qui sont-ils ? Commençons par l’hôte de cette présentation, Salad Story (rue de Nimy), une sandwicherie qui mise sur les produits locaux et bio. Ce qui vaut à Olivier Louchard le prix de l’originalité. Le prix du jeune commerce revient à une boutique de vêtements de la rue des Capucins, Evidence.

L’Espace Déco Dufour (Ghlin), lui, a le prix de la constance : il a été fondé en 1959 par le père du patron actuel. Vous avez envie de peindre les murs de votre cuisine dans la teinte exacte de votre pantalon favori ? Pas de problème, Thierry Dufour scanne votre maronne et vous mijote la couleur exacte ! Alhant Sport (Havré), qui résiste depuis près de 40 ans aux grandes surfaces, remporte le prix du dynamisme villageois. Pour Fruitop (Mons), qui vend des fruits et légumes depuis quatre générations, on a créé le prix de l’incontournable. Mr Carte de Visite (rue de Nimy) reçoit le prix de la jeune entreprise. Fabio Lavalle (26 ans), un autodidacte passionné de pub, l’a créée en 2009 et aujourd’hui il multiplie les points de vente ; il en a même un à Paris ! C’est aussi l’un des pères de la Diabolica, la vuvuzela des supporters des Diables rouges. L’Art-chétype, ASBL artistique débordante d’imagination, reçoit le prix de l’innovation. Entre autres créations surprenantes, elle a mis un point une borne d’arcade (sorte de jeu de café) sur laquelle on joue à s’informer sur le SIDA ! Co-nnexion, l’espace de coworking montois, décroche le prix de l’économie sociale. Enfin les prix coups de coeur reviennent à Triobalade (triporteur pour touristes), Doudou Photo (tous services photo, et aussi des photos de Mons façon Andy Warhol) et à la brasserie L’Envers.