Le Prix LUX du Parlement européen décerné à «The Broken Circle Breakdown»

Le réalisateur, dont le film a été primé plus de quarante fois, a indiqué qu’il s’agissait pour lui d’un « honneur incroyable » de recevoir ce prix. « Ça veut dire que tous les députés ont vu mon film », s’est-il exclamé. Le Prix est le résultat du vote des députés européens, qui avaient jusqu’à mardi 23h55 pour se prononcer.

Le film « Miele » de Valeria Golino a obtenu la deuxième place et « Selfish Giant », de la Britannique Clio Barnard, la troisième place.

Les trois films, présentés aux eurodéputés par un comité d’experts, ont été sous-titrés en 24 langues différentes pour pouvoir être vus dans tous les pays européens. Cette opération de sous-titrage « n’a pas dépassé 100.000 euros », a indiqué une responsable du prix en conférence de presse. Les trois réalisateurs finalistes ont reconnu qu’il s’agissait d’une grande aide à la diffusion de leurs films.

« Ces réalisateurs font partie de la nouvelle histoire de l’Europe, celle que le président de la Commission José Manuel Barroso a appelé à écrire », s’est pour sa part enthousiasmé la vice-présidente du Parlement européen Isabelle Durant (Ecolo).

Interrogé en conférence de presse, Felix Van Groeningen a expliqué que le prix LUX était particulier en ce sens qu’il lui avait permis de venir au Parlement européen. « Les festivals, c’est toujours l’occasion de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles personnes. Ici, j’ai pu rencontrer les réalisatrices des deux autres films. »

« Ce prix, c’est le symbole de quelque chose de très positif en Europe », a souligné la réalisatrice de « Miele », Valeria Golino.

La conférence de presse a été, de manière inhabituelle, ponctuée à plusieurs reprises d’applaudissements : des jeunes européens, issus des 28 pays de l’Union, étaient en effet présents dans le cadre d’un projet centré sur le cinéma.