La judokate belge Amélie Rosseneu va combattre pour Israël... grâce à sa compagne

Depuis deux ans, Rosseneu est en couple avec la judokate israélienne Roni Schwartz, qui est active en moins de 52 kilos. Les deux femmes ont décidé d’aller vivre en Israël. À la demande de Rosseneu, les fédérations belge et israélienne de judo ont donné leur accord à ce changement.

Malgré la concurrence de Charline Van Snick, Rosseneu a décroché le titre national en moins de 48 kilos en 2006, 2007, 2008, 2009, 2012 et 2013. Sur le plan international, outre le titre européen en moins de 23 ans, elle a remporté la médaille d’or au tournoi de coupe du monde à Varsovie en 2010, et des premières places dans des tournois comptant pour la coupe d’Europe à Sarajevo, Londres et Boras.

En 2012, l’Anversoise a remporté la manche de coupe du monde à Bucarest, la manche de coupe d’Europe à Celje et le Grand Prix de Qingdao. À son palmarès figurent également des médailles d’argent aux épreuves de coupe du monde de Londres et Rome et au Grand Prix d’Abou Dhabi. À cela, il faut ajouter le bronze au Grand Chelem de Tokyo.

En avril dernier, elle s’est classée cinquième aux championnats d’Europe à Budapest. Sa deuxième place à San Salvador en juin et la troisième à Rome en octobre, deux épreuves de coupe du monde, lui valent de figurer à la 15e place mondiale.