Le photographe AFP du selfie «Obama-Schmidt»: «L’air contrarié de Michelle Obama? Un hasard!»

Roberto Schmidt est le responsable de la photo AFP pour l’Asie du Sud, à New Delhi. Il était parmi les photopgraphes envoyés par l’agence de presse pour couvrir les commémorations en Afrique du sud suite au décès de Nelson Mandela.

Sur le blog de l’AFP consacré aux coulisses de l’info, on comprend déjà qu’il n’avait jamais imaginé que ce cliché ferait le buzz. Il n’avait pas reconnu la blonde première ministre. Pour lui, il s’agissait d’une collaboratrice d’Obama. « Tout à coup, cette dame arrive, sort son téléphone portable et se prend en photo en rigolant avec Cameron et le président des Etats-Unis », explique-t-il. « Je capture la scène sans aucune arrière-pensée. Autour de moi, dans le stade de Soweto, les Sud-Africains dansent, chantent et rient en l’honneur de leur leader décédé. L’atmosphère est à la fête, pas au recueillement morbide. La cérémonie dure depuis au moins deux heures, elle se poursuivra deux heures de plus. L’ambiance est totalement décontractée. Je ne trouve rien de choquant dans ce que je vois dans mon viseur, président des Etats-Unis ou pas. »

Concernant maintenant l’autre axe « buzzant » de la photo (la mine renfrognée de Michelle Obama), Roberto Schmidt est encore plus clair.« Mais les photos peuvent mentir. En réalité, quelques secondes plus tôt, la Première dame des Etats-Unis riait et plaisantait elle aussi avec tous ceux qui l’entouraient, Cameron et Schmidt compris. L’air sérieux qu’elle a l’air de prendre sur ma photo n’est que le pur fruit du hasard. »