Des goûts de luxe, des injections au Botox, un mari qui serait gay,… Qui est vraiment la Première ministre danoise ?

Une amatrice de vêtements de luxe

Les Danois appellent leur Première Ministre « Gucci Helle » rapporte le Daily Mail, et non sans raison : la belle blonde est une fervente amatrice de robes coûteuses et réalisées par les plus grands couturiers. Elle veille à rester une fashionista en toutes circonstances. Même lorsqu’elle se rend sur le front en Lybie dans un avion militaire, Helle n’oublie pas ses talons aiguilles et son sac Gucci. L’un de ses sacs lui a même coûté environ 9000 livres sterling (environ 10.500 euros). Un profil qui relève davantage du top model que du Premier ministre.

Une femme qui a du répondant

Et sa garde-robe, les Danois en parlent. Ils la critiquent même. Mais Helle Thorning ne se laisse pas démonter pour autant. Lors d’un rendez-vous public, elle a à nouveau été interrogée à propos de ses goûts de luxe et certaines personnes ont exprimé leur mécontentement. Ce à quoi la chef d’Etat de 46 ans a répliqué : « Nous ne pouvons pas tous avoir l’air d’une pute ». Imaginez-vous Elio Di Rupo ou n’importe quel autre Premier ministre réagir de la sorte ?

Une femme sexy avec du sex appeal

Ce ne sont pas les Danois qui démentiront cela. Le mot le plus googlisé en même temps que le nom « Helle Thorning » durant sa campagne de 2011 est… « nue ». On peut se demander ce que les Danois espéraient réellement trouver en faisant une telle recherche puisque, même si la belle blonde a un physique attrayant, elle n’a jamais été mannequin et n’a jamais posé en cette qualité pour un magazine. Certains murmurent qu’elle aurait remporté la campagne de 2011 en partie grâce à son physique…

Un corps travaillé au Botox

Selon les magazines Danois, Helle Thorning serait une obsédée du Botox. Elle se ferait régulièrement des petites injections afin de garder un corps et un visage de nature à mettre en valeur ses belles robes. La presse danoise a d’ailleurs présenté des images prouvant que la Première ministre avait utilisé du Botox.

Un mari gay ?

Helle Thorning-Schmidt est mariée à Stephen Kinnock, un directeur influent dans le monde de l’économie. Cet homme de 42 ans vit à Davos en Suisse, alors que sa femme vit au Danemark. Les époux passent ensemble, selon leurs dires, 33 week-ends au Danemark. Ce peu de temps passé ensemble est l’une des raisons pour laquelle la presse danoise suggère l’homosexualité de l’époux de leur Première ministre. L’autre raison a été donnée par le comptable de Stephen Kinnock. Il a en effet déclaré que Kinnock est « bisexuel ou gay »… des dires qu’il regrette à présent.

Helle Thorning a, quant à elle, démenti ces rumeurs d’homosexualité : « Tout ce que je peux dire, c’est que ce n’est pas vrai ».

Elle ment pour payer moins de taxes

Helle Thorning a affirmé à l’administration que son mari ne passait pas plus de 33 week-ends par an au Danemark, ce qui fait de lui un non résident danois. Un statut qui permet à sa femme de déduire 40.000 livres sterling (environ 48.000 euros) de taxes du remboursement de l’emprunt immobilier de leur maison de 500.000 livres setrling (600.000 euros) à Copenhague.

Mais le couple a récemment désiré faire de Stephen Kinnock le co-propriétaire de la maison familiale. Pour ce faire, Helle Thorning a alors affirmé… que son mari passait tous ses week-ends au Danemark ! Critiquée pour ces faits, la Première Ministre a admit qu’elle avait fait une erreur et les autorités danoise ont exonéré les époux.