Le site de la «Quenelle» de Dieudonné piraté: l’identité des utilisateurs dévoilée

Ce mercredi, un hacker toujours anonyme a attaqué le site de Dieudonné « Dieudosphère » et donné sur un blog nommé « Dieudosphère Hacked » une liste de centaines de noms : des utilisateurs qui ont passé commande sur la boutique en ligne, des abonnés et surtout des contributeurs qui ont envoyé anonyment des photos de leur quenelle, le fameux geste polémique de l’humoriste.

D’habitude floutées, les photos étaient cette fois nommées, avec l’adresse e-mail de certains de ces photographes en herbe. Il était ainsi aisé de découvrir l’identité de ces soutiens à Dieudonné. Le jeune pirate a expliqué à BFM TV qu’il avait décidé délibérément de s’attaquer au site de Dieudonné. « C’est un geste politique, et même civique. Je considère que combattre le fascisme est une lutte qui dépasse les clivages de gauche et de droite », a-t-il confié sur la chaîne d’infos en continu.

Plusieurs victimes de ce hacker, dont l’e-mail et les mots de passe ont été dévoilés, se sont plaints sur BFM TV d’avoir vu leur abonnement annulé ou inaccessible alors qu’un autre explique avoir reçu une facture de 70 euros sur la boutique en ligne, victime de ce même hacker. « Il faut vraiment être aveugle de nos jours pour ne pas s’apercevoir que soutenir Dieudonné, c’est soutenir un homme raciste », continue le pirate, qui se félicite de son geste, qui a finalement été réprimé ce jeudi, en soirée. Le blog « Dieudosphère Hacked » n’était en effet plus accessible à 20h50.