Janevski après CS Bruges-Mons (2-1): «Nous avons débuté avec une heure de retard»

« Après la pause, nous avons hérité de plusieurs occasions franches. C’est dommage de ne pas avoir concrétisé plus tôt.  » Car le trou avait été fait bien avant la pause. « Nous avons livré une première mi-temps similaire à celle que nous avions disputé à Ostende  », souligne le Macédonien. «  Nous étions deuxièmes au ballon, nous perdions pas mal de duels et le Cercle nous a mis en difficultés. Voyez sur le premier but. C’est le joueur le plus petit sur la pelouse qui marque de la tête ! Même si chaque équipe a dominé une mi-temps, nos adversaires otn été bien plus efficaces.  »

Il faudra pourtant trouver cette fameuse efficacité pour continuer à croire au maintien direct, qui s’éloigne à nouveau. « Malines et Waasland se sont neutralisés alors que Louvain a perdu. C’est dommage de ne pas avoir profité de ces résultats  », observe Janevski qui ne parle pas d’objectif chiffré avant la trêve, alors qu’il ne reste que deux matches. « Il faut prendre beaucoup de points, le plus possible. Donc, nous irons à Charleroi dans l’espoir de remporter la victoire.  »

Bien sûr, l’entraîneur espère aussi quelques renforts dans les semaines à venir au stade Tondreau. « Nous avons des joueurs techniques et rapides, quand ils portent le ballon. Par contre, nous n’avons pas ce joueur qui va aller dans les espaces.  » Un profil que présente visiblement Pär Ericsson, qui doit donner sa réponse à Mons mardi ou mercredi…