Chili: 13 millions d’électeurs appelés aux urnes dès midi

Les Chiliens retournent aux urnes dimanche lors du second tour de la présidentielle qui devrait entériner la victoire et le retour à La Moneda de la socialiste Michelle Bachelet face à sa rivale conservatrice Evelyn Matthei. Michelle Bachelet, 62 ans, médecin de formation et première femme élue à la tête d’un pays sud-américain en 2006, s’est largement imposée lors du premier tour il y a un mois avec 46,6% des voix face à huit autres candidats. Mais elle n’a pu passer la barrière espérée des 50% plus une voix nécessaires pour sceller sa victoire face à sa rivale conservatrice, Evelyn Matthei, 60 ans, ex-ministre du Travail du gouvernement du sortant Sebastián Piñera. Elle devrait l’emporter au second tour «avec 60% des votes», estime pour l’AFP le politologue de l’Université Adolfo Ibánez, Cristóbal Bellolio. L’ex-présidente socialiste «pourrait atteindre un pourcentage historique de 60% des voix», renchérit Marta Lagos, directrice de Latinobarómetro Chile, un centre d’études d’opinion. Les bureaux de vote ouvriront vers midi (heure belge) jusque 22 heures. Plus de 13 millions de Chiliens sont appelés à voter. «Aux environs de 23h45 (heure belge), près de 90% des votes seront comptabilisés et nous connaitrons le nom de la prochaine présidente du pays», a déclaré le directeur du Service Electoral, Patricio Santamaría. Toutefois l’abstention, qui a dépassé 50% au premier tour, pourrait s’accentuer, alors que le vote n’est plus obligatoire au Chili. L’importante avance de Bachelet, la proximité des fêtes de fin d’année et des grandes vacances scolaires ainsi que l’absence d’enjeu réel devraient contribuer à une faible participation.