Aywaille: il est chargé de capturer Morgi, le léopard des neiges

Une panthère des neiges, animal mesurant entre 1 m et 1,30 m, s’est échappée de son enclos au Monde Sauvage de Deigné (Aywaille) mardi vers 11 heures. Elle aurait cependant été localisée au sein même du safari du Monde Sauvage vers 13h30, déclarent les responsables du parc animalier qui espèrent prochainement l’endormir.

La jeune panthère des neiges, arrivée depuis deux semaines en provenance d’un zoo autrichien, a quitté avant 11 heures l’observatoire où elle se trouvait. Elle a brisé la vitre pour se balader sur le site même du Monde Sauvage où elle aurait été repérée mardi en début d’après-midi.

Les responsables doivent encore s’assurer qu’il s’agit bien de cet animal « qui n’est pas dangereux pour l’homme », affirme-t-on au Monde Sauvage.

Par mesure de sécurité, les élèves d’une école toute proche ont été priés de rester à l’intérieur de leurs classes.

La police de la zone Secova, des agents de la Division Nature et Forêt, ainsi que des pompiers et un hélicoptère sont actuellement sur place.

« On va essayer de le tranquilliser »

Jean-Christophe Berthot est le vétérinaire chargé de capturer Morgi, le léopard des neiges. Equipé de son fusil hypodermique, il attend que le chien pisteur dépêché ce mardi en fin de journée dans le parc d’Aywaille le mette sur la trace de l’animal. Un animal qu’il espère évidemment retrouver vivant. «  On va essayer de le tranquilliser. L’attraper autrement serait difficile : il est très vif et il existe un risque malgré tout. Mais c’est un animal relativement peureux, qui n’est pas agressif, à moins qu’on n’essaie de l’attraper et qu’il ne sache pas s’échapper. En plus, il est habitué à manger des proies mortes et n’a jamais chassé. Il s’est sans doute tapi dans un coin tranquille et ne se montrera que quand il aura faim. »

Jean-Christophe Berthot a connu Morgi bien avant son arrivée au Monde Sauvage. C’est lui en effet qui s’est chargé de ses antécédents avant son arrivée en Belgique.

« Je me suis occupé de lui parce qu’il est arrivé d’un zoo autrichien dans le cadre d’un programme de sauvegarde de l’espèce », explique-t-il. « Le léopard des neiges est en effet en voie d’extinction. » Morgi, qui vient d’avoir deux ans, devrait en effet être bientôt rejoint par une femelle.

« On devrait le retrouver rapidement »

A condition toutefois qu’on le retrouve. « Mais le propriétaire du chien pisteur est très confiant, poursuit Philippe Dodrimont, le bourgmestre d’Aywaille. Il m’a dit que si son chien pouvait renifler les odeurs du léopard, il devrait le retrouver assez rapidement. »