L’organisateur du festival Werchter visé par une enquête judiciaire

Selon l’Echo, l’organisateur du festival Werchter est soupçonné du blanchiment de plusieurs millions d’euros via une société luxembourgeoise. Herman Schueremans nie les faits.

Le parquet a confirmé l’ouverture d’une enquête. «Nous menons une enquête pour d’éventuels faits de blanchiment d’argent. Il s’agit d’une information judiciaire dans les mains d’un magistrat du parquet. Le dossier a été ouvert par la cellule anti-blanchiment sur base d’une déclaration fiscale de transactions suspectes ayant eu lieu en 2010. L’enquête se poursuit», a indiqué au journal la porte-parole du parquet Sarah Callewaert.

Herman Schueremans, qui a déjà été entendu plusieurs fois par les enquêteurs, nie toute malversation et espère que le parquet conclura à un malentendu. «J’ai toujours confié la gestion de mes avoirs au cabinet d’avocats Tiberghien, qui traite toujours ses dossiers dans le cadre de la légalité.»