Promotion D: «L’avenir du Turkania Faymonville est incertain», déclare Michel Hannes

Que feriez-vous en cas de descente ?

« Notre avenir est incertain. Si nous redescendons en première provinciale, j’aimerais recréer une équipe avec des jeunes de la région qui jouent en partie à l’AS Faymonville. Mais nous sommes en stand-by, car je pense que le projet ne plaît pas à tout le monde. Je trouve que ce serait utile que le Turkania et l’AS ne fassent qu’un en cas de relégation. Il ne faut pas oublier que des joueurs de l’AS appartiennent au Turkania. Ce qui est sûr, c’est que je ne recommencerai pas une nouvelle saison en devant effectuer beaucoup de transferts. Si les dirigeants ne prennent pas la bonne décision, soit le Turkania s’en ira ou sera cédé… Mais attention, pour le moment, tout cela n’est que suppositions (N.D.L.R. : le Turkania n’est en effet pas encore mathématiquement relégué). Mais tout sera normalement clair après la reprise. »

Que pouvez-vous dire concernant l’ambiance qui règne dans les deux clubs actuellement ?

« Et bien ce n’est pas vraiment la joie. Il y a pas mal de soucis sur le plan relationnel entre les deux clubs. J’entends dire que l’AS, c’est super. Par contre chez nous, regardez l’assistance présente au dernier match (N.D.L.R. : 80 pour le Turkania, 115 pour l’AS), ce n’est pas fameux pour nous. De plus, la cohabitation des deux clubs crée des tensions dans le village. En conclusion, on ne s’amuse pas beaucoup pour le moment. »

> Plus d’infos concernant nos clubs de Nationales à lire dans La Meuse Verviers de ce jeudi.