Le cadavre repêché dans les eaux de l’Escaut à Tournai n’a toujours pas été identifié

Les services de secours de Tournai ont été avisés jeudi matin, vers 8h, que le corps d’une personne flottait dans le sas d’accès à l’écluse de Kain. Dans le sens du courant de l’Escaut, cette écluse se situe sur le territoire de Tournai, entre la frontière française et Pecq.

Les pompiers de Tournai ont extrait du bassin le corps sans vie d’un homme âgé d’une cinquantaine d’années. «Pour l’instant, seul un examen externe du corps a été pratiqué. Il n’y a pas eu d’autopsie. Les causes du décès n’ont pas pu être déterminées pour l’instant. Cependant, il n’y aurait rien d’inquiétant, suite aux premières constatations», indiquait à 16h Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi de Tournai.

Selon le magistrat, aucune disparition inquiétante n’a été signalée ces derniers temps dans la région de Tournai. Il n’est cependant pas impossible que le corps vienne de la France, la frontière franco-belge n’étant distante que de quelques kilomètres.