Liège: Diego, le trapéziste qui avait chuté, voudrait déjà reprendre le travail

Hier, il arpentait déjà le site du cirque, impatient de reprendre son travail. « Je me sens bien. Je ne ressens pas de douleur aux bras ou aux mains », confie-t-il. « Je vais garder mes plâtres pendant un mois. Après, je vais devoir suivre une rééducation pour pouvoir me servir à nouveau de mes poignets. Pendant tout ce temps, je ne vais malheureusement pas pouvoir travailler alors que j’aimerais déjà reprendre le travail ». Heureusement, à son âge, la rééducation devrait être rapide.

Du haut de ses 25 ans, Diego Ramirez Crispi a déjà quelques années d’expérience derrière lui, mais c’est la première fois qu’il vivait un accident de ce genre. « Mes collègues et moi réalisions un exercice avec le trapèze. Nous étions attachés à un mât à l’aide d’un élastique. Et apparemment, le nœud de l’élastique s’est défait. C’est le genre de choses qui peut arriver dans notre métier, on en est conscient ».