Tempête Dirk: le bilan porté à 5 morts en Grande-Bretagne

La tempête «Dirk» qui a frappé les façades européennes de l’Atlantique et de la Manche dans la nuit de lundi à mardi se déplaçait à la mi-journée vers le nord-est après avoir fait plusieurs victimes et des dégâts matériels. Les vents violents ont déjà provoqué cinq décès en Grande-Bretagne. La «perturbation tempétueuse», «assez courante en période hivernale» selon l’organisme officiel Météo-France, s’est surtout fait sentir en Grande-Bretagne, où cinq personnes ont trouvé la mort, et en France. Au Royaume Uni, la situation s’est calmée en Angleterre mais les vents continuaient à souffler fort en Irlande du nord et en Écosse. Les déplacements de milliers de personnes se rendant dans leurs familles pour fêter Noël ont été perturbés en raison de routes inondées, de ponts coupés et de difficultés sur les rails. Environ 130.000 foyers étaient privés de courant en milieu d’après-midi dans toute la Grande-Bretagne. Un homme s’est noyé dans le Devon (sud-ouest de l’Angleterre) après s’être jeté dans une rivière pour tenter de sauver son chien. Un homme et une femme ont été retrouvés noyés dans des cours d’eau lundi et deux personnes sont décédées dans des accidents de voiture liés au mauvais temps.