Michy Batshuayi va-t-il quitter le Standard lors du mercato? Voici les vraies clauses stipulées dans son contrat!

Le meilleur buteur de la D1 fait la Une de l’actu. Un peu malgré lui. Même si, comme nous l’affirmions hier, il sera l’un des animateurs du mercato… d’hiver. Ses perfs ne laissent pas indifférent, d’autant que le prix fixé est paradoxalement attractif. Du moins pour les grosses cylindrées. Rien n’indique de Batshuayi lui-même souhaite partir mais si une grosse et belle opportunité débarque, il ne va pas cracher dessus.

Dans son entourage en tout cas, cela bouge beaucoup. La famille a mandaté un agent très renommé et bien introduit sur le marché anglais. Ce n’est pas pour des prunes.

Soyons clairs: tout peut aller très vite. Car, pour l’heure, deux ou trois clubs sont sur la balle et ils appartiennent au top européen. Ils connaissent le prix et il «suffit» de mettre l’argent sur la table pour embrigader le joueur.

Son contrat comporte des clauses. Les voici.

Peut-il partir lors de ce mercato d’hiver? OUI.

La clause libératoire s’élève à 8 millions d’euros (NDLR: 5 quand Duchâtelet ne sera plus président…) cash sous la forme d’une garantie bancaire. Cette clause est valable pour tous les mercatos, donc aussi pour cet hiver. Seule restriction: le Standard a fait inclure l’obligation que la vente soit finalisée cinq jours avant la fin du mercato. Histoire de permettre au club de se retourner.

Peut-il être prêté à Anderlecht? OUI.

Aucune clause dite restrictive ne peut être ajoutée dans le contrat. Le club acquéreur fait ce qu’il veut de son joueur. Même le prêter à Anderlecht s’il le désire.

Le Standard peut-il s’opposer au départ? NON.

Si un club vient mettre 8 millions sur la table et que Batshuayi donne son accord pour le rejoindre, c’est ok.