Grâce à la défaite de Bruges face Waasland-Beveren (1-2), le Standard s’assure de passer la trêve en tête du classement

Après avoir remporté sa première victoire sous l’ère Bob Peeters le samedi précédent contre le Lierse (3-1), Waasland-Beveren s’est imposé au Stade Jan Breydel. Tout avait pourtant mal commencé pour les Waeslandiens, menés à la marque dès la 2-ème minute sur un penalty accordé pour une faute de Belhocine et transformé par Simons. Bruges, qui alignait Tchité en pointe avec Lestienne et Sobota en soutien, pensait avoir fait le plus difficile, mais Bojovic a égalisé dès la 4-ème.

Bruges a pris le jeu à son compte mais à l’image d’un Tchité peu en verve, Sobota, Lestienne et Odjidja ne sont pas parvenus à battre Coosemans.

Le gardien de Waasland-Beveren a sorti le grand jeu face à son ancienne équipe. Un autre ex-Brugeois a également fait parler de lui: Trickovski, l’auteur du but de la victoire (51-ème).

Dès ce moment, Bruges a continué à pousser, multipliant les mauvaises passes. Waasland-Beveren en a profité pour jouer plus haut et se créer les plus belles occasions avant de tout mettre à l’arrière dans les dernières minutes.

Un simple regard vers le bas du classement suffit pour mesurer l’importance de ces 3 points.