La police obligée de reprendre un inspecteur qui avait été suspendu

Un inspecteur de la police fédérale de Bruxelles, suspendu il y a plus de six ans pour avoir fourni des informations à des criminels, a obtenu gain de cause au Conseil d’Etat qui a jugé que son licenciement était «excessif et inutile», écrivent vendredi De Standaard et Het Nieuwsblad. Fort de l’arrêt du Conseil d’Etat préconisant sa réintégration, le policier s’est présenté, accompagné de son avocat, il y a une dizaine de jours à la réception de la police fédérale de Bruxelles pour reprendre son travail. Il a d’abord été renvoyé chez lui mais a finalement pu retrouver une fonction opérationnelle durant le week-end.