Halilhodzic, entraîneur de l’Algérie, notre premier adversaire à la Coupe du Monde, cité comme coach du Qatar!

Depuis le billet pour le Mondial en poche, le président de la fédération algérienne M.Raouraoua tente de faire prolonger son coach. Notamment en vue de la CAN 2015. Lors du tirage au sort au Brésil, il avait tenté d’accélérer le mouvement mais en vain. Le Bosnien, qui perçoit un salaire de 700.000 euros par an comme sélectionneur, a récemment laissé sous-entendre qu’il quitterait son poste à l’issue de la Coupe du Monde. Tout en affirmant dans une interview qu’il ne croyait pas aux chances de son équipe de franchir le premier tour. « Je rigole quand j’entends ou je lis que l’Algérie va aller loin à la Coupe du Monde », a-t-il affirmé dans un entretien à France 24. Sympa pour ses joueurs même si son avis est sans doute très pragmatique.

350.000 euros… par mois

Aujourd’hui, la situation s’éclaircit et/ou se complique, c’est selon. En effet, coach Vahid se dirigerait vers le Qatar et son équipe nationale. Il aurait rencontré les dirigeants… au lendemain de la qualif. Le Qatar, qui accueillera la Coupe du Monde en 2022, veut absolument « créer » une équipe nationale compétitive. Et il a les moyens. Ici, les chiffres sont évidemment hallucinants. On lui propose 350.000 euros par… mois. Le président de la fédé algérienne, qui a tout misé sur Halilhodzic, apprécie moyennement qu’il ait entretenu des contacts à l’extérieur. Il parle même d’un manque de respect envers le peuple algérien.

L’ambiance n’est donc pas au beau fixe à Alger. Et elle pourrait même rapidement se dégrader…