Fin des camps de rééducation par le travail en Chine

La plus haute instance législative chinoise a adopté samedi des motions formalisant l’abolition des camps de rééducation par le travail et assouplissant la politique de contrôle des naissances. Ces deux réformes emblématiques avaient été annoncées mi-novembre après une réunion en conclave du Comité central du Parti communiste chinois. Elles ont été entérinées samedi « par un vote » du comité permanent de l’Assemblée nationale populaire, la chambre d’enregistrement législative des décisions du Parti unique.