Les avocats de la famille de Véronique Pirotton ont accès au dossier Wesphael: «Nous savons enfin les causes de son décès»

« Mission nous a été donnée par nos clients de savoir comment Véronique Pirotton est décédée », explique Me Moureau. « Nous avons ces éléments. Nous savons les causes du décès. Mais c’est à nos clients que nous réservons ce que nous avons constaté. Notamment vis-à-vis de Victor (le fils de Véronique, NdlR). Ce n’est pas à nous de lui dire, il le saura par sa famille et non par la presse ».

Véronique est morte par « étouffement », mais l’est-elle seule ou par un tiers, en l’occurrence son époux Bernard Wesphael ? C’est la question que tout le monde se pose depuis neuf semaines et à laquelle les deux avocats – tant le francophone que son confrère néerlandophone – n’ont pas voulu donner réponse ce vendredi soir.

Les deux hommes étaient de retour de Bruges où ils ont enfin pu avoir accès au dossier. Et, contrairement à ce qu’ils pensaient en matinée, ils devront y retourner : ils n’ont pas eu le temps de prendre connaissance de tout, vu l’ampleur du dossier : «  Il fait 60 centimètres de haut ! ».

> Tous les détails et toutes les réactions dans nos éditions papiers et numériques de ce samedi.