Assises de Liège: quatre individus répondent e l’assassinat de Manuel Maroquin commis en 2005

Yves Hody (57 ans), François Toussaint (37 ans), Olivier Pagnier (39 ans) et Hugues Dewit (38 ans) sont accusés d’avoir commandité et participé à l’exécution de Manuel Maroquin (34 ans) la nuit du 7 au 8 mars 2005 à Xhendremael (Liège). Cet homme avait été abattu de deux balles alors qu’il quittait son domicile au volant de sa voiture.

Yves Hody aurait commandité l’assassinat de Manuel Maroquin. Il aurait été en conflit financier avec lui dans le cadre d’une activité de récupération de métaux. François Toussaint a formulé des aveux quant à son rôle de tireur. Il était accompagné la nuit des faits par Olivier Pagnier et Hugues Dewit.

Les différents accusés avaient été interceptés rapidement après les faits. Mais plusieurs années se sont écoulées avant la décision de les renvoyer devant la cour d’assises. Manuel Maroquin aurait entretenu certains liens avec le milieu du grand banditisme liégeois. L’enquête relative à son exécution avait initialement évoqué certaines pistes liées aux autres exécutions commises dans le cadre du dossier de Marcel Habran et consorts, jugé une première fois à Liège en 2008 et 2009. Lors de ce procès à Liège, le nom de Manuel Maroquin avait été évoqué pour disculper certains accusés de l’assassinat du tueur à gages Serge Pierrin.

Aucune décision judiciaire ne l’atteste formellement mais Manuel Maroquin a été désigné trois ans après son décès comme l’auteur des coups de feu qui ont tué Serge Pierrin le 9 août 2004 sur la route du Condroz à Boncelles. C’est l’épouse de Manuel Maroquin qui avait révélé lors du procès qu’elle avait reçu ses confidences à ce sujet et donné les détails relatifs au déroulement de cette exécution.

Yves Hody, François Toussaint, Olivier Pagnier et Hugues Dewit sont accusés de l’assassinat de Manuel Maroquin par l’avocat général Paul Catrice. François Toussaint est actuellement en Afrique, où il exerce l’activité de responsable de sécurité dans un parc animalier. Selon son avocat, il n’a jamais manifesté l’intention de faire défaut à son procès.

Yves Hody sera défendu par Me Montiel, François Toussaint par Me Gilissen. Me Rodeyns et Me Solfrini défendront Olivier Pagnier. Hugues Dewit sera défendu par Mes Jean-Louis et Hélène Libert. Les intérêts des parties civiles seront défendus par Mes Reynders, Delbouille, Bosquin et Jaminon.

Le procès, prévu pour dix journées, sera présidé par Michel Charpentier. La première audience de ce mercredi à 14h00 sera exclusivement consacrée à la constitution du jury. Les débats au fond débuteront le lundi 13 janvier à 09h00.