En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Dave De Kock comparaîtra devant le procureur d’Amsterdam dans l’après-midi

Dave De Kock, qui doit être jugé en Belgique pour l’enlèvement et la mort de Dean Verberckmoes (4 ans), comparaîtra jeudi après-midi devant le procureur d’Amsterdam.

Le procureur d’Amsterdam décidera de la prolongation ou non de sa détention provisoire en attendant une décision sur son extradition.

Les enquêteurs belges et néerlandais ont convenu, lors d’une réunion de coordination à Berg-op-Zoom (Pays-Bas) mercredi, que les poursuites contre M. De Kock auront lieu en Belgique, car la victime, ses proches et le suspect sont Belges. La Belgique a demandé la remise du suspect par un mandat d’arrêt européen.

Le trentenaire est incarcéré aux Pays-Bas pour privation illégale de liberté et pour son implication dans la mort du petit garçon. Le juge d’instruction de Termonde a quant à lui demandé sa remise dans le cadre d’une enquête pour enlèvement et assassinat.

Le corps de Dean a été retrouvé aux Pays-Bas, près de Neeltje Jans, en Zélande, tandis que Dave De Kock a été arrêté à Meerkerk, dans la province d’Utrecht. L’enfant a été enlevé en Belgique, mais l’enquête n’a pas encore déterminé le lieu exact de sa mort.

de videos

Si Dave De Kock ne s’oppose pas à son extradition, il pourra être remis aux enquêteurs belges dans un délai relativement court. Dans le cas contraire, la procédure peut prendre jusqu’à 60 jours, voire plus. Une fois en Belgique, le suspect sera présenté au juge d’instruction de Termonde.

Dans une réaction, l’avocat de la mère de Dean, Me Vermassen, s’est dit satisfait que le suspect soit jugé en Belgique. «Je suis heureux pour ma cliente que Dave De Kock soit jugé en Belgique. Nous avons demandé que le corps du petit garçon soit rapidement rapatrié», a-t-il dit.

En Belgique, le juge d’instruction de Termonde a placé sous mandat d’arrêt du chef d’enlèvement et d’assassinat la compagne de M. De Kock, R.W. Elle a été arrêtée dans la nuit de lundi à mardi lors d’une perquisition à Saint-Gilles-Waes, dans l’immeuble où elle vivait avec M. De Kock. Elle comparaîtra devant la chambre du conseil vendredi.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale