«Je ne cambriole pas tous les jours, je fais aussi des vols à l’étalage»: les perles du tribunal

La Voix du Nord a compilé les perles entendues par trois des journalistes du quotidiens et de nos collègues de Nord-Eclair qui suivent l’actualité judiciaire du tribunal de Lille. En voici quelques-unes.

« Quand je suis ivre au volant, je ne suis pas dangereux car, comme je n’y vois plus rien, je conduis très doucement. » Un prévenu (4 septembre)

« J’avais déclaré le vol de mon sac Lonchamp, mais les policiers ont écrit Auchan. » La victime d’un cambriolage (13 juillet)

« La prison, c’est supportable, mais pas trop longtemps quand même, c’est mieux de faire des allers et retours. » Un prévenu (14 juin)

« Je fais peur parce que je parle très fort, mais c’est parce que j’ai été légionnaire. » Un prévenu (25 janvier)

« Je ne leur en veux pas du tout, je leur avais vendu une voiture volée, c’est normal de se fâcher, j’aurais fait pareil. » Une victime (28 février)

« Je ne cambriole pas tous les jours, je fais aussi des vols à l’étalage. » Un prévenu (18 octobre)

« Entre la prison et le chômage, je n’ai jamais eu le temps de travailler. » Un prévenu (3 avril)

« Je vous demande de bien vouloir requalifier cette affaire de vol en bande organisée en vol par une bande d’andouilles ! » Me Olivier Péan de Ponfilly (9 septembre)