Un quinquagénaire poursuivi pour une relation avec une fille de 14 ans

Les faits avaient été révélés en 2010 mais s’étaient déroulés entre 2008 et 2009. Une adolescente de 14 ans avait affirmé qu’elle avait entretenu une relation sentimentale avec un homme âgé de 50 ans. La mère de la jeune fille aurait même donné son consentement pour cette relation entre sa fille et le prévenu, le patron d’une entreprise de transports qui était aussi l’employeur du père de la jeune fille. Cette dernière avait même révélé que des ébats s’étaient déroulés au domicile de ses parents et dans leur lit. Malgré un consentement supposé de la jeune fille et de sa mère, l’homme répond d’attentat à la pudeur car la loi prévoit qu’une fillette de cet âge ne peut consentir à ce type de relation. Le parquet a requis une peine de 2 ans de prison.