En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

On ne parle que de vous dans les interviews. Vendredi encore, le coprésident d’Écolo, Jean-Marc Nollet, disait que le MR avait rompu avec le libéralisme social. Un virage que vous assumez ?

Je me réjouis que le mot libéral soit redevenu un mot positif. Tout le monde s’arrache aujourd’hui le titre du meilleur libéral. Quand je suis devenu président du MR, ce titre était honni, banni. Au point que même dans le nom du MR, le mot libéral n’apparaissait plus. J’ai toujours dit pendant ma campagne interne que je suis libéral tout court parce que le libéralisme est intrinsèquement social ; le libéralisme, c’est de donner les outils aux individus pour qu’ils puissent prendre leur vie en main. Il n’y a rien de plus social que cela.

Pourtant, le reproche est aussi exprimé par des personnes de votre famille, Van Quickenborne, de l’Open VLD ou Ducarme, au MR même, qui disent que les progressistes, c’est eux et le conservateur, c’est vous ?

Je ne vais pas commencer à rentrer dans des bagarres de personnes. Je demande juste qu’on regarde les faits. Quand je milite durement pour la baisse des impôts, c’est libéral. Quand je milite pour la neutralité, c’est libéral. Quand je dis qu’il faut mieux récompenser le travail avec des pensions plus élevées pour celles et ceux qui ont travaillé, avec des sanctions mieux adaptées pour les demandeurs d’emploi, etc., c’est profondément libéral. Quand je pense au pouvoir d’achat des gens et à la compétitivité des entreprises via le nucléaire qui permet d’avoir une énergie sûre, propre, moins chère, c’est libéral. Je ne vais pas passer mon temps à me justifier. Je sais juste que le MR n’a plus été autant dans la tradition libérale qu’il ne l’est aujourd’hui et la célébration des 175 ans l’a encore prouvé.

Votre ligne, c’est le libéralisme décomplexé ?

Oui, le libéralisme décomplexé, offensif et les membres ne s’y trompent pas. Il suffit de voir nos congrès, les messages que l’on reçoit, ou le nombre de nos membres en augmentation. Après, que cela suscite de l’agitation dans le monde politique, je peux le comprendre. Notre boulot, c’est de rester sur notre ligne et ne rien changer par rapport à ça.

Après tout, que l’on parle en bien ou en mal de vous, vous restez au centre du jeu, c’est tout bénéfice pour vous ?

J’ai l’impression que certains, pour avoir un titre dans le journal, sont obligés de parler de moi. Ce serait quand même mieux que les gens parlent du fond. Nos concitoyens veulent avoir des réponses, savoir comment ils vont payer leurs factures d’électricité, quel type de pension ils auront. Savoir dans quel monde ils vivront demain. Un monde où on va respecter les libertés fondamentales ? Ou un monde du contrôle ? Le plus intéressant n’est pas d’avoir une opinion sur Georges-Louis Bouchez mais savoir qui a les meilleures réponses face aux problèmes des classes populaires et de la classe moyenne. C’est peut-être la première fois depuis longtemps que quelqu’un défend avec autant de férocité la classe moyenne, parce que jusqu’à présent, en fait, on a surreprésenté des minorités bruyantes et on a oublié la grande masse qu’est la classe moyenne.

Vous comptez changer le nom du MR et y replacer le mot libéral ?

Je suis le plan de bataille que j’avais établi en devenant président. On a réformé les statuts. On a célébré le lien avec l’Open VLD, avec les 175 ans du parti libéral. On a renouvelé l’ensemble de nos structures locales, d’arrondissement, provincial et, cette année, ce sera au tour du programme. S’ensuivra un travail de fond avec les militants et, en effet, pour faire évoluer notre identité, le nom est clairement sur la table. Je crois que le nom d’une formation politique doit révéler ses valeurs, mais ce sont les militants qui devront trancher. En tant que libéral décomplexé, je n’ai aucun problème à brandir fièrement l’étendard. D’ailleurs, j’ai déjà remis le mot libéral partout chez nous. Quand je suis arrivé, on m’a dit : « Fais attention au mot libéral, ça rebute une série de gens ». Et aujourd’hui, quasi la moitié de la classe politique essaie de se revendiquer du vrai libéralisme. C’est pour moi, la plus belle des victoires.

Cela dit, votre comparaison à l’avantage de Zemmour, même si vous n’êtes pas d’accord avec lui, ça fait tache, non ?

J’aurais pu dire exactement la même chose de Mélenchon, qui est dans l’outrance permanente, ça n’aurait pas soulevé la même polémique. Voltaire disait : « Je combats vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer ». Que dans une société comme la nôtre, on n’ait même plus cette capacité de comprendre que l’on peut combattre profondément quelqu’un, mais considérer qu’il doit pouvoir s’exprimer, qu’on doit combattre ses idées sur le fond plutôt que cet ostracisme que l’on essaie de créer, c’est que l’on a un vrai problème avec le libéralisme des Lumières (…) Quand des gens représentent 10 ou 15 % des intentions de vote, vous passez votre temps à les insulter ? Idem avec les non-vaccinés ? (…) Le premier acte d’un démocrate est de garantir la liberté d’expression. Puis, il faut un peu de solidité et de bagage intellectuel pour contester les argumentaires qu’on vous oppose. L’ostracisme vis-à-vis de qui ne vous plaît pas, c’est une technique dangereuse et l’inverse d’une démocratie libérale.

C’est un message envoyé à ceux qui sont à la droite de la droite pour leur dire qu’un vote pour le MR est aussi utile pour eux ?

On ira chercher des voix parce qu’on apporte les bonnes réponses aux gens. Mais je le dis clairement et je l’assume : il y a une frange populaire qui ne croit plus dans les partis traditionnels parce qu’on ne s’adresse même plus à eux, on les a mis dans le coin, parce que l’on a considéré que les gens qui manifestent contre les mesures Covid sont tous des crétins, des complotistes. Moi, je suis pro-science, pro-vaccination, mais je ne vais pas insulter quelqu’un qui ne pense pas la même chose. Si je n’étais pas totalement engagé contre l’extrémisme, je ne serais pas libéral.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ** ***** *** ** **** **** *** *********** ******** ******* ** ************ *********** ********* ******* ****** *** ** ** ***** ***** **** ** ************ ******* ** ****** *** **** **************

** ** ******** *** ** *** ******** **** ******** ** *** ******** **** ** ***** *********** ************* ** ***** ** ******** ********* ***** ** **** ****** ********** ** *** ** ***** ****** ****** ****** ** ***** *** ***** **** ** *** ** *** ** *** ******** **************** ***** ****** ******** *** ******* ** ******** ******* *** ** **** ******** **** ***** ***** *** ** ************ *** **************** ************* ** ************* ******* ** ****** *** ****** *** ********* **** ******** ******** ******* **** *** ** ***** ** ***** * **** ** **** ****** *** *****

********* ** ******** *** ***** ******** *** *** ********* ** ***** ******** *** ************* ** ******** *** ** ******** ** ** ****** *** ****** *** *** ************** ******* *** ** ** ************* ******* ***********

** ** **** *** ********* ** ******* **** *** ******** ** ********** ** ******* ***** ******* ******* *** ****** ***** ** ****** ******** **** ** ****** *** ******** ******* ********* ***** ** ****** **** ** ************ ******* ********* ***** ** *** ******* **** ***** ************ ** ******* **** *** ******** **** ********* **** ****** ** **** *** *** *********** **** *** ********* ***** ********* **** *** ********** *********** ***** ******* ************* ********* ***** ** ***** ** ******* ********* *** **** ** ** ** *************** *** *********** *** ** ********** *** ****** ********* *** ******** ****** ******* ***** ******* ******* ********* ** ** **** *** ****** *** ***** ** ** ********** ** **** ***** *** ** ** ***** **** ***** ****** **** ** ********* ********* ******* ** ******* ************* ** ** ************* *** *** *** ***** ****** ********

***** ****** ******* ** ************ *******************

**** ** ************ ************* ******** ** *** ******* ** ***** ******** **** ** ****** ** **** *** ********* *** ******** *** ****** ******** ** ** ****** ** *** ******* ** ************* ******* *** **** ******* ** ************* **** ** ***** ********** ** **** ** *********** ***** ******* ******* ** ****** *** ***** ***** ** ** **** ******* *** ******* ** ****

****** ***** *** ****** ***** ** **** ** ** *** ** ***** **** ****** ** ****** ** **** ******* **** ********** **** ***********

****** ************** *** ********* **** ***** ** ***** **** ** ******** **** ******** ** ****** ** **** ** ****** ***** ***** ***** *** *** **** ******* ** ***** *** *********** ******* ***** *** ********** ****** ******* *** **** ***** ***** ******** ****************** **** **** ** ******* *** ******* ****** **** **** ***** *** ******* ******* ** ***** *** ** ** ********* *** ********* ******************** ** ** ***** ** **************** ** **** ************ ******* *** ********* *** ******* *** ************* ******* **** ****** *** * *** ********** ********* **** *** ********** *** ******* ********** ** ** ** ****** ******** ******* ********** ** ********* **** ****** ********* *** *********** ******* **** ****** ** ********** ** ****** ******** ***** *** ********** ********* ** ***** ** * *************** *** ********** ********* ** ** * ******* ** ****** ***** ******** ** ****** ********

**** ******* ******* ** *** ** ** ** * ******** ** *** ***************

** **** ** **** ** ******** *** ********* ******* ** ******** *********** ** * ********* *** ******** ** * ********** ** **** **** ******** **** **** *** *** *** ** ***** ********* ** * ********** ************ ** *** ********** ******** ******************* ********** *** ***** ******* ** **** ** **** ** ********** ************ ** ******* ** **** **** *** ********* *** ** ****** **** ***** ******** ***** ********** ** *** *** ********** *** ** ****** ** ***** *** ** *** ******* ********* ********* **** ********* *** ******** **** ** **** *** ********* *** ******* ********* ** **** *** ******** ************* ** ****** ***** ********* ** ******* ********** ************** ************* ****** ****** ***** ** *** ******** ******* **** ***** ***** ** **** ******** ** ***** ********** ************ ********* ** *** ********* *** ****** *** ****** ** ************* ** ************** ***** ** ******* ** ** ****** ********* ****** ** ** *********** ** **** ************* ******* **** **** ** **** ***** *** **********

**** **** ***** *********** ** ************ ** ******** ***** ** **** ********* *** ********** **** **** *** **** ****** **********

********** ** **** ********** ** ***** ***** ** *********** *** *** **** ************ *********** *** ********** *** ******** ** ***** *********** ******** ************* ********** ******* *** ****** **** ** ** ******* **** *** **** ******** *** ***************** *** **** *** ********* ***** ** ******* ** ******* ***** **** ***** ********* ** ********** *** ****** **** ********* ************* ************ **** *********** ******* **** ******* ************* ******* **** ********* *** ****** *** ** **** ******* *** *** ********** *** ****** ****** ** ******* ******* *** ****** * ** **** ********* **** ** ************ *** ********* ***** ***** *** **** ************* ** ** ********* *** ********** ** ***** **** ****** ***** ***** ** *** *************** **** **** *** ******************** ***** ** ******* **** ****** ********** *** ** ******** ** ******** *************** ***** ** **** ** *** ** ********* ** ** ****** ************ **** ********* *** ************* ******* **** ******* ************** ********** ** *** ** **** ****** **** ******* *** ********* ********** ** *********** ******* *********** **********

******* ** ******* ******* ** **** *** **** ** ** ****** ** ** ****** **** **** **** ******* **** **** ** ** *** ***** ***** **** **********

** *** ******** *** **** ***** ******* ******* *** ****** ********* *** ***** **** ** ** *** ********** ** ** ***************** ** * * *** ****** ********* *** ** ***** **** **** *** ****** ************* ***** ******* ** *********** ***** **** ** **** ** *** * *** **** ** ***** ***** *** ****** * *********** *** *** **** *** *********** ****** *** ******* ***** **** **** *** ********* *** ************* **** ** **** ************ **************** **** ** ** **** *** ******** *********** *** ** ***** *** ** ***** ****** ** ** ********** *** ********** ******* ****** **************** ** ** ****** *** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles