Dennis Rodman s’accroche avec un journaliste lors d’une vidéo-conférence

Cigare à la main et lunettes de soleil sur le nez, l’ex-star des parquets a dit n’avoir «rien à foutre de ce que vous pouvez penser» au journaliste lorsque ce dernier lui a demandé s’il allait s’enquérir auprès du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un du sort de Kenneth Bae, un Américain arrêté en Corée du Nord et condamné à 15 ans de camp de travail sous l’accusation d’avoir voulu renverser le régime.

Lorsque le journaliste de CNN est revenu à la charge, Dennis Rodman s’est emporté: «Kenneth Bae a fait un truc. Si vous saviez ce que Kenneth Bae a fait».

«Vous savez ce qu’il a fait dans ce pays? Pourquoi il est détenu dans ce pays? J’adorerais en parler», a-t-il encore vociféré sans s’étendre.

Rodman, 52 ans, effectue actuellement son quatrième voyage en Corée du Nord où il a tissé des liens personnels avec Kim Jong-Un, réputé être un grand passionné de basket et plus particulièrement des Chicago Bulls.

L’ancien joueur est accompagné de plusieurs autres joueurs retraités des terrains de basket et doit participer mercredi à un match de gala pour l’anniversaire de Kim, qui a agité la semaine dernière la menace d’un «désastre nucléaire» dans la péninsule coréenne si celle-ci devait connaître une nouvelle guerre.

Interrogé sur ce nouveau séjour de Dennis Rodman en Corée du Nord, Jay Carney, le porte-parole de la Maison Blanche, a souligné que l’ancienne star du basket effectuait une «visite privée» et a assuré qu’il n’allait pas «gratifier cet éclat (lors de l’interview) d’une réponse».

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=lhmddoia )