Le spectacle "Le Mur" est interdit à Nantes par le Conseil d’Etat...

Le tribunal administratif de Nantes a suspendu jeudi l’arrêté préfectoral qui interdisait le spectacle «Le Mur» du polémiste Dieudonné dans cette ville le soir même, laissant la voie libre à la tenue de la représentation prévue au Zénith, a indiqué le tribunal dans un communiqué.

Dans la foulée, Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur français, avait saisi le Conseil d’Etat en urgence. Ce dernier a rendu son verdict sur le coup de 18h30, interdisant la tenue du spectacle.

Des sifflets et des cris ont retenti devant le Zénith à l’annonce de l’annulation du spectacle. Les fans déçus rassemblés devant la salle nantaise ont scandé : «liberté d’expression» après que le Directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) Jean-Christophe Bernard, eut annoncé l’interdiction du spectacle. Les fans ont aussi chanté la Marseillaise.

Certains de ces fans ont fait des doigts d’honneur devant les caméras, un autre a fait une «quenelle», tandis que d’autres scandaient «la quenelle» ou «Dieudonné».

«Je ne suis pas un facho parce que je viens voir Dieudonné», a affirmé à l’AFP un de ces spectateurs déçus.