Sam Berns, atteint de progeria, est décédé à l’âge de 17 ans

La tête de Sam Berns a fait le tour du monde. Un visage de vieille personne posée sur le corps d’un enfant. Depuis sa naissance, Sam souffrait de progeria, une maladie génétique qui le faisait vieillir plus vite que prévu. Les médecins avaient dit à ses parents qu’il ne dépasserait pas les 13 ans. Sam s’est éteint ce vendredi soir à l’âge de 17 ans.

Le jeune homme a profité un maximum de sa courte vie en mettant en avant cette maladie rare, notamment dans un reportage de HBO.

Sam était fan de football, et le football le lui a rendu. L’équipe des New England Patriot a ainsi fait une minute de silence pour ce petit bonhomme lors d’un match dans le Massachusetts.