Région verviétoise: la policière avait tapé la tête de sa fille contre un mur!

Véronique (48 ans) est inspectrice de police, ou plutôt était car elle a pris une retraite anticipée, et habitait Polleur au moment des faits, le 7 février 2011. Ce jour-là, sa fillette de presque 10 ans se précipite en pleurs chez ses voisins, et leur raconte que sa mère lui a tapé plusieurs fois la tête contre un mur et qu’elle a reçu des coups. Et ce n’est pas la première fois que sa mère la maltraitait.

Les voisins constatent en effet plusieurs bosses sur la tête, et des griffes sur la hanche, commises avec un couteau ! Ils se rendent chez la gamine, et trouvent effectivement un pyjama ensanglanté, tandis que Véronique gisait assoupie. Ils avaient déjà dû se rendre trois jours plus tôt chez Véronique à l’appel de la gamine, et l’avaient trouvée dans un état comateux, suite à une absorption exagérée de médicaments et d’alcool.

Véronique subira deux mois et demi de détention préventive, avant d’être libérée sous conditions. Il lui restait à répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel, qu’elle affronte avec lucidité.

Les détails de l’audience et les explications et regrets de la policière dans notre édition La Mause Verviers de ce mardi.