Saga François Hollande / Julie Gayet: Valérie Trierweiler chercherait de l’aide auprès de… Ségolène Royal

L’info est révélée par deux journalistes de Grazia et reprise par la presse people française dont Voici. « Elle aurait tenté par tous les moyens de se rapprocher de Ségolène Royal. Oui, oui, l’ex-détestée, honnie, qu’elle a publiquement humiliée en un tweet assassin le 12 juin 2012 », explique-t-il.

Extrait de Grazia : « Dans une tentative désespérée, elle a tenté, par le truchement d’amis communs, de convier Ségolène Royal. Pour faire la paix, pour comprendre aussi peut-être, ce qui lui arrive ».

Les deux journalistes, Anna Borrel et Stéphanie Marteau, expliquent encore que Ségolène… a rejeté l’appel du pied de Valérie.

En Angleterre, on rigole des journalistes français...

Les journaux britanniques, eux, expriment ce mercredi leur perplexité face à la réticence de leurs collègues français à interroger François Hollande sur sa relation avec l’actrice Julie Gayet, concluant qu’outre Manche la presse «fait les choses différemment». «Comme tout cela est étrange», écrit le Daily Telegraph.

«Depuis des siècles nous avons raillé le stéréotype du Français obsédé sexuel. Alors qu’en réalité, ces âmes parfaitement abstinentes sont si peu portées sur le sexe que lorsque le sommet de l’État se trouve mêlé à un scandale comparable à l’affaire Clinton-Lewinsky, elles n’ont envie de parler que de sécurité sociale», plaisante-t-il.