"La Boule" de Fort Boyard condamné pour harcèlement: des photos où il a les mains baladeuses refont surface maladroitement

Selon La Nouvelle République, il a passé 500 coups de téléphone en un mois à une amie… avec laquelle il disait avoir eu une relation amoureuse. Ce qu’elle niait…

Sur les réseaux sociaux, cette info a été largement commentée. Et un Storify (un logiciel qui permet de regrouper de nombreuses publications sur les réseaux sociaux) a refait surface maladroitement. Publié il y a 10 mois, il proposait des photos d’une soirée… où, visiblement, il a eu les mains un peu baladeuses. Plus la soirée avançait, et plus on le voit toucher les jambes des femmes qui souhaitaient un simple souvenir photographique avec lui.

Précision importante : Yves Marchesseau n’a pas été condamné pour harcèlement sexuel. Les internautes qui partagent ce Storify ne doivent pas faire l’amalgame.