En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Vendredi dernier, nous vous relations le parcours courageux de Sarah Devos, Wanzoise de 30 ans atteinte par un cancer du sein hormonodépendant et métastatique. Une espérance de vie de trois ans lui a été annoncée lorsque le diagnostic a été posé, il y a deux ans. Pour profiter pleinement du temps restant, la jeune femme entend voyager un maximum, si son état de santé le lui permet. Le meilleur pansement, selon elle, pour faire le vide dans son esprit et échapper, un temps, à la maladie. Sarah Devos ne s’avoue d’ailleurs pas vaincue, bien décidée à faire mentir les statistiques, tout en affichant un moral d’acier.

Après avoir hésité quant au qu’en-dira-t-on, Sarah Devos a fini par publier un message sur les réseaux sociaux expliquant l’avancement de la maladie, son état d’esprit, et ses espoirs de voyages, un post lié à l’ouverture d’une cagnotte en ligne.

Son récit, relayé dans nos pages, a ému beaucoup de monde, notamment les parents qu’elle a fréquentés à la crèche de Tihange où elle travaillait jusqu’il y a peu, ses anciennes collègues, pas tous forcément au courant de son état de santé. Mais aussi des inconnus, dont plusieurs indépendants qui ont décidé de se relever les manches pour la soutenir dans cette épreuve.

Des bouquets de fleurs

Citons Aude Hougardy et Stéphane Kepenne, de la société A à Z Jardin (aménagements extérieurs) à Amay. Les Ombretois ont confectionné des petits bouquets de fleurs, qu’ils ont vendus au profit de Sarah. « Je ne suis pas fleuriste, nous avons fait cela en famille pour « Madame Sarah ». Sarah a été la puéricultrice de mon fils Timéo, aujourd’hui âgé de 8 ans. Il souffrait alors de l’anorexie du nourrisson or, avec Sarah, il mangeait. Elle a été notre ange gardien », remercie Aude Hougardy qui veut, à présent, se rendre utile à son tour. Une vingtaine de compositions ont été réalisées, ainsi qu’une quinzaine de cactus, tous écoulés. Les sous récoltés seront déposés dans une tirelire choisie par Timéo, qui sera ensuite offerte à sa bienfaitrice. « Cette expérience m’a beaucoup apporté et je compte continuer, je réfléchis à une nouvelle action », annonce l’Ombretoise.

Des plats à emporter

Il y a aussi Catherine Thonet (32), alias Ô Cath Saveurs, traiteure à Seny (Tinlot), qui reverse 3 euros à Sarah, par plat acheté. Il s’agit de boulets à la liégeoise, de boulets sauce tomate, de chicons au gratin accompagnés de pommes de terre au four ou de rigatoni bolognaise (tous à 9 euros). «   Une cousine de Sarah était mon ancienne collègue, elle m’avait parlé de la situation de Sarah il y a quelques mois. Et puis, plus récemment, j’ai commencé à voir le post concernant Sarah partagé autour de moi sur les réseaux sociaux alors je l’ai contactée. Son sort me peine et j’avais envie de l’aider à mon niveau, beaucoup parlent mais ne font rien. Je me suis dit qu’elle aurait peut-être plus de dons si les gens recevaient quelque chose en retour, en l’occurrence de la nourriture », commente la Tihangeoise qui a installé sa cuisine à Seny en octobre 2020.

Les commandes sont possibles jusqu’au 13 mars 2022 via la page Facebook d’Ô Cath Saveurs ou de Sarah Devos, par téléphone 0491/73 71 68 ou encore par mail via auxcathsaveurs@hotmail.com. Le retrait des plats sera organisé le 26 mars prochain, à Seny ou à domicile. Sarah Devos pourrait elle-même assurer quelques livraisons autour de Wanze. « Pour le moment, il y a une trentaine de commandes mais nous pouvons en préparer beaucoup plus », glisse Catherine Thonet.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******** ******** **** **** ********* ** ******** ********* ** ***** ****** ******** ** ** *** ******** *** ** ****** ** **** ***************** ** ************** *** ********** ** *** ** ***** *** *** * ***** ********* ******* ** ********** * ***** ****** ** * * **** **** **** ******** ********** ** ***** ******** ** ***** ***** ****** ******* ** ******** ** *** ***** ** ****** ** *** ******* ** ******** ********** ***** ***** **** ***** ** **** **** *** ****** ** ********** ** ****** ** ** ******** ***** ***** ** ********* ************ *** ******** **** ********* ** ***** ****** *** ************* **** ** ********* ** ***** **********

****** ***** ******** ***** ** ****************** ***** ***** * **** *** ******* ** ******* *** *** ******** ******* ********** ************** ** ** ******** *** ***** *********** ** *** ******* ** ******** ** **** **** ** ************* ******* ******** ** ******

*** ******* ******* **** *** ****** * **** ******** ** ****** ********* *** ******* ********* * ************ ** ** ******* ** ******* *** **** *********** ********** * * **** *** ********* *********** *** **** ********** ** ******* ** *** ***** ** ******* **** ***** *** ********* **** ********* ************* *** *** ******** ** ** ******* *** ******* **** ** ******** **** ***** *********

*** ******** ** ******

*** ***** ** ********

*** ********* **** ********* ********** ** **** **** *** ** **** ******** ****** **** ******* ** ** ***** ****** *** *********** ******* ** ** ** ****** *** **** *** *************************** ** ******* *** ***** **** ********* ** ** **** ********* ** **** ** ** ********* ***** ***** ******** ********** ******* ******** ********** ****** ** ****** ************ ** ******* ** * * *** ********* ** ********* **** **** ******* ** ********* ******** ************* ****** ********* *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles