En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

À la demande de la commune d’Edegem en Flandre, l’Institut Vias a mesuré l’impact d’un Lidar aux abords de l’école primaire communale dans les deux sens de circulation. Dans un premier temps, un appareil a analysé le trafic pendant une semaine avant l’installation du radar. Il en est ressorti que la vitesse représentait un problème majeur. « Pourtant, les abords des écoles sont équipés d’une infrastructure adaptée qui n’incite pas à la vitesse excessive », indique Vias.

Lors de cette première étape, seuls 21 % des conducteurs respectaient scrupuleusement la vitesse de 30 km/h en vigueur juste avant et après les heures de cours du matin. Ils étaient aussi 20 % à rouler entre 31 et 35 km/h. Après installation du Lidar, le pourcentage de conducteurs respectant rigoureusement la vitesse est passé à 53 %. Et 33 % des conducteurs roulaient encore entre 31 et 35 km/h.

Sans contrôle, à peine 18 % respectent la vitesse maximale autorisée l’après-midi durant les heures de cours. Lorsque des contrôles sont effectués, le pourcentage grimpe à 51 %.

Ce sont surtout des grands excès de vitesse qui sont évités grâce à la présence manifeste du radar. « Avant son installation, 34 % des conducteurs dépassaient les 40 km/h durant les heures de cours du matin. En sa présence, ils n’étaient plus que 3 % », compare Benoît Godart, porte-parole de Vias. L’impact est comparable durant l’après-midi avant et après les heures de cours : sans contrôle, 39 % excèdent les 40 km/h ; avec le radar, seuls 6 % commettent encore des excès de vitesse.

Le risque d’être tué divisé par deux

À première vue, une différence de 10km/h semble futile à certains. Pourtant, s’il est percuté par un véhicule à 40 km/h, un piéton court deux fois plus de risques de perdre la vie en cas de collision que s’il est renversé par un véhicule faisant du 30 km/h (4 % de risques d’être tué contre 2 %). La distance de freinage est plus grande également. À 30 km/h, la distance de freinage sur un revêtement sec est de 4,5 mètres. À 40 km/h, elle est déjà de 8 mètres.

La vitesse moyenne, quant à elle, baisse aussi considérablement. Elle passe de 37 km/h en matinée et de 38 km/h l’après-midi à 30 km/h lorsque le Lidar fonctionne.

L’impact direct sur la sécurité routière est le plus conséquent lorsque beaucoup d’usagers vulnérables tels de jeunes enfants circulent à pied ou à vélo aux abords des écoles, « mais on enregistre aussi un effet considérable en dehors des heures de classe. Une personne a été flashée à 95 km/h devant l’école à 1 heure du matin ! En présence du Lidar, la vitesse la plus élevée mesurée était de 74 km/h. Pour le reste, seuls 15 % des conducteurs dépassaient les 34 km/h. Lorsqu’il n’y avait pas de contrôle, 15 % excédaient les 48 km/h », indique Benoît Godart.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ** ******* ** ** ******* ********** ** ******** ************ **** * ******* ********** ****** ***** *** ****** ** ********** ******** ********* **** *** **** **** ** ************ **** ** ******* ****** ** ******** * ******** ** ****** ******* *** ******* ***** **************** ** ****** ** ** *** ******** *** ** ******* ************* ** ********* ******* ***************** *** ****** *** ******* **** ********* ******* ************** ******** *** ********** *** ** ** ******* ****************** ******* *****

**** ** ***** ********* ******* ***** ********* *** *********** ************ *************** ** ******* ** ** **** ** ******* ***** ***** ** ****** *** ****** ** ***** ** ****** *** ******** ***** ********* ** ****** ***** ** ** ** ***** ****** ************ ** ****** ** *********** ** *********** ********** ************** ** ******* *** ****** ** ********** ** ********* *** *********** ********* ****** ***** ** ** ** *****

**** ********** ** ***** ********* ********** ** ******* ******** ********** *************** ****** *** ****** ** ****** ******* *** ********** **** *********** ** *********** ****** ** **********

** **** ******* *** ****** ****** ** ******* *** **** ******** ****** ** ** ********* ********* ** ****** ************* *** ************* ********* *** *********** ************ *** ** **** ****** *** ****** ** ***** ** ****** ** ** ********** *** ************ **** *** ***************** ******* ******* ******* ************ ** ***** ********** *** ********** ****** *************** ***** ** ****** *** ****** ** ************ **** ********** ********* ********* *** ** *********** **** ** ****** ***** ******** ********** ****** *** ****** ** ********

** ****** ********* **** ******* *** ****

** ********* **** *** *********** ** ****** ****** ****** ** ********* ********* ****** *** ******** *** ** ********* ** ** ***** ** ******* ***** **** **** **** ** ******* ** ****** ** *** ** *** ** ********* *** ****** *** ********* *** ** ********* ******* ** ** **** ********* ** ******* ********* **** ****** ********** ** ******** ** ******** *** **** ****** *********** ** ** ***** ** ******** ** ******** *** ** *********** *** *** ** *** ******** ** ** ***** **** *** ****** ** * ********

** ******* ******** ***** ** ***** ****** ***** ****************** **** ***** ** ** **** ** ******** ** ** ** **** *************** ** ** **** ******* ** ***** ***********

********** ****** *** ** ********** ********* *** ** **** *********** ******* ******** *********** ************ **** ** ****** ******* ********* ** **** ** ** ***** *** ****** *** ******** ************ ** ********** ***** ** ***** ************* ** ****** *** ****** ** ******* *** ******** * ***** ******** ** ** **** ****** ********** ** * ***** ** ************ ** ********* ** ****** ** ******* ** **** ******** ******** ****** ** ** ***** **** ** ****** ***** ********* *** *********** ************ *** ** ***** *********** ***** ***** *** ** ********** ********* *********** *** ** ************* ******* ******* *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles