En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Sur le plan strictement sportif, RFB-Mandel, au programme de ce dimanche, signifie le retour de Roman Ferber au stade Urbain. Mais l’attaquant n’est pas le seul à retrouver des installations qu’il a bien connues. Roland Louf, lui aussi, va reprendre le chemin du Borinage. Sans rancœur, sans sentiment de revanche, mais un peu forcé et contraint. Et surtout, avec l’espoir de voir les Flandriens dégager le chemin en direction du maintien.

1. « Ma déception reste profonde »

Après le 30 juin 2021, date d’expiration de son contrat au RFB, Roland Louf a pris un peu de recul par rapport au football. L’homme, on le sait, n’a guère apprécié la manière dont a été géré et entériné son départ du club boussutois. Si cet épisode fait désormais partie du passé, si depuis, il a retrouvé chaussure à son pied, il n’a pas oublié. « Il y a des choses dans la vie que l’on n’efface jamais totalement de la mémoire », confie-t-il. « Je vis « avec », mais ma déception reste profonde par rapport à certaines personnes… » Il n’en dira pas plus, à ceci près : « Quand j’ai quitté le RFB, je m’étais juré de ne plus y remettre les pieds tant que le président actuel serait en place. Pourtant, dimanche, je vais rallier le stade Urbain. Ma mission, en tant que directeur général de Mandel, l’exige. Ceci dit, je me ferai discret. Attentif au match, bien entendu, mais tout en retenue ».

Le Brabançon de 62 ans n’a pas de compte à régler. Il constate néanmoins : « J’ai travaillé sept ans au RFB, répartis en deux périodes de 3,5 ans. Sur ce laps de temps, le club a connu quatre promotions et disputé deux tours finaux. Sans oublier une saison « blanche ». C’est « mon » bilan. Mais quel est celui du président depuis deux ans ? Je pose la question… »

2. « J’ai accepté, sauf la gestion sportive… »

La parenthèse est refermée. Aujourd’hui, Roland Louf a toute son attention rivée sur Mandel United, où il a signé le 1er janvier dernier pour une durée de six mois. Dans un premier temps. « Un soir, j’ai été contacté par une connaissance du milieu du foot, soucieuse de savoir ce que je devenais. J’avais quelques contacts, sans plus. Elle m’apprend alors que Strive Football Group, une solide société franco-américaine, cherche une personne pour aider un club belge. Je me renseigne sur le groupe en question, qui a son siège à Miami et détient des clubs, dont Evian-Thonon en France et… Mandel United chez nous. C’est ainsi que j’ai appris que Mandel n’est pas une commune, mais une rivière qui passe à Izegem, où se trouve les installations ».

Roland Louf se renseigne aussi au sujet du club flandrien. À l’époque, il est dernier en N1 avec cinq points, alors que l’objectif du fameux groupe est de le mener, à terme, en D1B. « J’ai réalisé l’audit demandé et transmis les conclusions. Dix jours après, la direction et le CEO en place se séparent. Je suis alors sondé pour reprendre la gestion. Après réflexion, sachant que la fonction allait impliquer de fameux déplacements (NDLR : 300km aller-retour), j’ai accepté. Sauf le volet sportif, ne connaissant pas le noyau. Par contre, j’ai vite eu un bon feeling avec les personnes rencontrées dans le cadre de l’audit. J’ai aussi découvert un club dynamique, qui vit et qui peut compter sur une foule de bénévoles. C’est impressionnant ! Et puis, quelles infrastructures, neuves et modernes ! Tout cela m’a incité à signer jusqu’à la fin de la saison, en attendant de voir… »

3. Dix renforts au mercato, tous qualifiés, désormais

Vu la situation au classement, Strive a décidé de recruter, cet hiver, pour sauver ce qui pouvait l’être. « Le maintien est l’objectif numéro 1. Mais en cas d’échec, le groupe ne compte pas abandonner le projet de grimper en D1B. En novembre, un nouveau coach a été nommé, le Français David Vigne. À la fin du premier tour, nous avons gagné 0-2 à l’URLC. Nous avons commencé 2022 par une courte défaite à Visé, avant de vaincre Tirlemont avec nos dix transferts. En trois journées, nous sommes donc passés de cinq à onze points au compteur. C’est bien, mais cela ne suffit pas. Si nous voulons rester en N1 sans passer par les barrages, il nous en faut 28 au total, soit encore cinq succès, plus quelques unités à gauche et à droite. Cela s’annonce difficile, avec des déplacements costauds à Liège, Dessel, Tessenderlo et… Boussu. D’un autre côté, nous allons accueillir la plupart de nos concurrents. Le contexte fait que nous ne pouvons pas nous contenter de miettes. D’autant plus que les équipes qui ont perdu contre l’URLC, qui aurait aligné un joueur non qualifié, risquent de récupérer des points. Et parmi ces équipes, figurent pas mal de nos rivaux directs ».

Mandel se prépare donc à une opération « commando » pour boucler l’exercice. « Nous allons nous présenter à Boussu, et négocier tous les autres matches, d’ailleurs, pour gagner ! Il n’y a qu’ainsi que nous pourrons prétendre refaire notre retard. Espérons que l’équipe, avec les renforts, surfe sur la lancée des récents résultats, plutôt encourageants. Après tout, je n’ai jamais connu la moindre relégation dans ma carrière… »

4. Montée par accident et erreurs de casting

Mais comment Mandel United, pourtant ambitieux, s’est-il retrouvé en position si délicate ? « Il a été promu par accident, via la faillite de Lokeren. Le club a cru que sa base de D2 allait suffire pour la N1. Le premier tour a démontré le contraire. En cause ? Une part de malchance, avec trois défaites concédées à la dernière minute, mais aussi un souci de qualités suite à des erreurs de casting. C’est ce qui explique le recrutement hivernal. À la base, nous souhaitions attirer des joueurs belges de D1B. Mais allez les convaincre de rejoindre un club menacé de descente, à l’étage inférieur qui plus est ! Sans autres solutions, nous avons dû nous tourner vers le marché français. Rien à voir avec Strive Football Group, en partie français, ou parce que le coach vient de l’Hexagone. Il n’y a aucune volonté de faire un club français ici. L’ancrage local reste essentiel, avec 560 jeunes affiliés ! »

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Sur le plan strictement sportif, RFB-Mandel, au programme de ce dimanche, signifie le retour de Roman Ferber au stade Urbain. Mais l’attaquant n’est pas le seul à retrouver des installations qu’il a bien connues. Roland Louf, lui aussi, va reprendre le chemin du Borinage. Sans rancœur, sans sentiment de revanche, mais un peu forcé et contraint. Et surtout, avec l’espoir de voir les Flandriens dégager le chemin en direction du maintien.

****** ** ** **** ***** **** ************** ** *** ******* ** **** ****** **** * **** ** *** ** ***** *** ******* ** ********* ********** ** ** ***** ***** ****** ********** ** ******** **** * ***** ****** ** ********** *** ******* ** **** *********** ** *** ******** **** ********** ****** ** ******* ** ******* ** * ********* ********* ** *** ***** ** ***** *** ******** ********** * * *** ****** **** ** *** *** ****** ********** ****** ********** ** ** ***************** ************ ********** *** ********************* **** ** ********** ***** ******** *** ******* ** ********* ******************** ** ****** **** *** ***** ** **** ************ ************* ****** ******* ** **** ** ********** ***** ** ** **** * ******** *** ***** **** *** ** ********** ****** ****** ** ****** ********* ********* ** **** ******* ** ***** ******* ** ******** ** **** *** ********* ********* ** ******* ********** **** **** ** ** ***** ******** ******** ** ****** **** ******** **** **** ** ****************

** ********** ** ** *** ***** *** ** ****** ** ******** ** ******** ***************** ************** ********** **** *** ** **** ********* ** **** ********* ** *** **** *** ** **** ** ****** ** **** * ***** ****** ********** ** ******** **** ***** ******* **** ******* *** ****** ************************ ******* ******************* ****** **** **** *** ***** ** ********** ****** **** ********** ** **** ** *******************

** ************** ********* **** ** ******* *******************

** *********** *** ********** ************** ****** **** * ***** *** ********* ****** *** ****** ******* *** ** * ****** ** *** ******* ******* **** *** ****** ** *** ***** **** ** ******* ****** ********** ***** ****** ***** ********* *** *** ************ ** ****** ** ***** ********* ** ****** ** *** ** ********* ********* ******** ********* **** ***** **** *********** ***** *** ****** ******** ****** *** ****** ********* ******************* ******* *** ******** **** ***** ** **** ****** ** ** ********* *** ** ****** ** ********* *** * *** ****** ** ***** ** ******** *** ****** **** ************ ** ****** ***** ****** ****** **** ***** ******* ***** *** ****** ****** *** ****** ******* *** *** ******** **** *** ******** *** ***** ** ******* *** ** ****** *** **********************

****** **** ** ********* ***** ** ***** ** **** ********** ** ************ ** *** ******* ** ** **** **** ******* ***** *** ************ ** ****** ****** *** ** ** ****** ** ****** ** **** ************** ********* ********* ******** ** ******** *** ************ *** ***** ******* ** ********* ** ** *** ** ***** ** ********** ** **** ***** ****** **** ********* ** ******** ****** *********** ******* *** ** ******** ****** ********* ** ****** ************* ************ ***** ************** ****** ********* **** ** ***** ******** ** *********** *** ** ****** *** ******* ****** **** ** ** *** ******* **** *** ********* ************ **** ** ***** ** ********** ****** ***** ********** ** **** ********** *** *** ** *** **** ******* *** *** ***** ** ************ ******* ********************* ** ***** ******* **************** ****** ** *************** **** **** ***** ******* ** ****** ********** ** *** ** ** ******* ** ********* ** ***************

** *** ******** ** ******** **** *********** **********

** ** ********* ** *********** ****** * ******** ** ********* *** ****** **** ****** ** *** ******* ********** ********** ******** *** ************ ******* ** **** ** *** *********** ** ****** ** ****** *** ********** ** ****** ** ******* ** **** ** ********* ** ******* ***** * ***** ******* ** ********* ***** ****** ** ** *** ** ******* ***** **** ***** ****** *** ** ********* **** ***** ********* **** *** *** ****** ******** ** ****** ***** ** ******* ********* **** *** *** *********** ** ***** ********** **** ****** **** ******* ** **** ** **** ****** ** ********* ******* ***** **** **** ** ****** **** ** **** ******* ****** ** ** **** ****** *** *** ********* ** **** ** **** ** ** ****** **** ****** **** ******** **** ******** ******* ** ****** ** ** ******* **** *********** ********** **** *** ************* ******** ** ******* ******* *********** ***** ******* ****** ***** ******* **** ****** ********** ** ******* ** *** ************ ** ******** **** *** **** ** ******* *** **** ********* ** ******** ********** **** *** *** ******** *** *** ***** ****** ********* *** ****** ******* ** ****** *** ********** ******** ** *********** *** ******* ** ***** *** ********* ******** *** *** ** *** ****** ****************

****** ** ******** **** ** *** ********** ************************ **** ******* ************* ************ ****** **** ********** ** ******* ** ********* **** *** ****** ******** ************* **** ************* ** ***** * ********** *** **** ******** ********** ******* ***** ******* ********* *** ************ **** *** ********* ***** *** ** ******* *** ******** *********** ******* ************** ****** ***** ** ****** ****** ***** ** ******* *********** **** ** ********************

** ******* *** ******** ** ******* ** *******

**** ******* ****** ******* ******** ********** ********** ********* ** ******** ** **************** ********** * ***** ***** *** ********* *** ** ******** ** ******** ** **** * *** *** ** **** ** ** ****** ******* **** ** *** ** ******* **** * ********** ** ********** ** ************ *** **** ** ********** **** ***** ********* *********** ** ** ********* ******* **** ***** ** ***** ** ********* ***** ** *** ******* ** ******** ******* ** *** ******** ** *********** ********* ** ** ***** **** *********** ******* *** ******* ****** ** **** **** ***** *** ********** ** ********* ** **** ******* ** ********* ** ********** ********** *** **** ********** **** ****** ********** **** ***** *** **** ******* **** ** ******* ********** **** ** **** **** ****** ******** ****** ** ****** ********** ** ***** *** ** ***** ***** ** ************* ** ***** * ****** ******** ** ***** ** **** ********* **** *********** ***** ***** ********** **** *** ****** ************************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles