Une cinquantaine de véhicules ont manifesté à Houyet pour s’opposer à la destruction du château de Noisy (vidéos)

Une cinquantaine de véhicules venus de Belgique, d’Espagne, des Pays-Bas ou encore d’Angleterre se sont rendus samedi matin sur le parking de la gare de Gendron-Celles pour protester contre la demande du permis de démolition du château.

«Le parking d’où nous avons démarré était rempli. Nous avons effectué la manifestation en voiture car 14 km séparent la gare de Gendron-Celles de l’espace citoyen où nous attend le bourgmestre. La file de véhicules fait environ 100 mètres de long, soit une cinquantaine de voitures. La manifestation s’est déroulée dans le calme avec toutefois beaucoup de coups de klaxon», a précisé l’organisateur de l’événement, Alain Maes.

En fin de manifestation, Alain Maes a remis la pétition lancée le 31 décembre (qui a des relais en Espagne et en Allemagne) au bourgmestre de Houyet, Yvan Petit. Elle comptabilisait presque 7.000 adhérents à la mi-janvier.