En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

JO d’hiver 2022: Loena Hendrickx s’est surentraînée avant son départ pour Pékin

La patineuse artistique Loena Hendrickx trépigne à l’idée de faire son entrée en lice aux Jeux Olympiques de Pékin, mardi prochain à l’occasion du programme court sur la glace du Palais omnisports de la capitale chinoise.

Vendredi, la native de Turnhout a suivi avec attention les performances de Hanne Desmet, qui est parvenue à décrocher la 3e place du 1.000 mètres en shorttrack, offrant la première médaille au Team Belgium à Pékin, la première aux JO pour la Belgique en patinage de vitesse sur piste courte. « C’était génial de voir une Belge obtenir une médaille. Comme moi, Hanne a eu certains pépins physiques, nos trajectoires sont un peu similaires », a déclaré Hendrickx samedi au village olympique de Pékin.

Victime d’une inflammation des vertèbres du dos peu après l’Euro, Loena Hendrickx n’est pas tout à fait débarrassée de cette gêne. « Mon dos constitue toujours un problème, même si cela s’améliore. Je bénéficie de tous les soins nécessaires grâce aux kinés et médecins présents ici à Pékin. Je dois parfois mordre sur ma chique pendant certains entraînements, j’essaie de ne pas me concentrer là-dessus. »

Encadrée par son frère Jorik, double olympien comme le sera bientôt Loena Hendrickx, elle a avoué s’être surentraînée avant son départ pour la capitale chinoise. « C’était vraiment très intensif, j’étais épuisée. J’ai moins de possibilités de m’entraîner et je fais les choses plus calmement ici », a avoué celle qui a terminé 5e des derniers Mondiaux avant d’échouer au pied du podium aux Championnats d’Europe il y a près d’un mois.

Depuis sa 16e place à Pyeongchang en 2018, la patineuse d’Arendonk, désormais 22 ans, estime avoir beaucoup muri. « J’étais jeune, je n’avais pas vraiment conscience de ce que j’avais accompli. Mentalement, je n’étais pas encore très forte alors que maintenant, je pense à bien d’autres choses », a ponctué Loena Hendrickx, qui a porté le drapeau belge en compagnie du skieur Armand Marchant lors de la cérémonie d’ouverture.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale