En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Les réacteurs de Chinon 3, Cattenom 3 et Bugey 4 seront arrêtés au cours des prochains mois, selon des données publiées sur le site d’EDF. Ces arrêts sont programmés à partir du 19 février, 26 mars et 9 avril. «On va les arrêter pour effectuer des contrôles», a expliqué un porte-parole à l’AFP.

Ces contrôles font suite à une revue documentaire de l’ensemble du parc, des problèmes de corrosion sur des systèmes de sécurité ayant été déjà confirmés ou soupçonnés sur cinq réacteurs, actuellement à l’arrêt (sur un total de 56). En outre, trois autres vont faire eux aussi l’objet de contrôles, mais pendant des arrêts qui étaient déjà programmés. L’arrêt de Flamanville 2 va toutefois être prolongé de 5 semaines. Enfin, EDF a étendu de cinq mois l’arrêt des deux unités où ces problèmes de corrosion ont déjà été détectés (Penly 1) ou soupçonnés (Chooz 1). Le premier ne fonctionnera pas jusqu’au 31 octobre, et le second jusqu’au 31 décembre.

Le Luxembourg inquiet

Cette centrale nucélaire étant située à seulement quelques kilomètres de la frontière luxembourgeoise, ce potentiel problème de corrosion inquiète le Grand-Duché du Luxembourg. Mais en quoi cette corrosion est dangereuse  ? Le problème de corrosion découvert dans d’autres réacteurs se situe au niveau des circuits de secours destinés à refroidir les réacteurs. Si une brèche venait à se créer, il faut pouvoir continuer à refroidir le cœur du réacteur pour éviter toute catastrophe. Selon nos confrères de L’essentiel, les ministres luxembourgeois de l’Energie et de l’Environnement, Claude Turmes et Carole Dieschbourg ont récemment envoyé une courrier à l’Autorité de sureté nucléaire française afin d’avoir davantages d’éclaircissements sur la situation de Cattenom.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Les réacteurs de Chinon 3, Cattenom 3 et Bugey 4 seront arrêtés au cours des prochains mois, selon des données publiées sur le site d’EDF. Ces arrêts sont programmés à partir du 19 février, 26 mars et 9 avril. «On va les arrêter pour effectuer des contrôles», a expliqué un porte-parole à l’AFP.

***** ******** ********** ****** ******* ** ********* ******** *********** ** ** ********** **************** ** ********* ********* ** ********* ********* ** ************ ** *********** **** ** **** ***** ********* *** ********** ******* ** ********* ** ********* ********** **** ********** ********** ** ***** ** ****** *** ******** ** ******* ********* ** ********* *** *********** ** *** ******* ****** ** ** ******* ** **** ******* ********* ** ********* ** ***** ** ********* **** ******* ***** ************ ***** *** ********** ** ************** *** ********* ************** ** *********** ** ** ****************** ****** ****** ** ****** *********** *** ********** ******* *** ******** ** ************* ** ******* ********** ********** **** ********* ********** ********************* *** ** ********* ** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles