Genève II: la télévision syrienne diffuse le discours de l’opposition avec des images de «crimes»

La télévision syrienne a diffusé ce mercredi le discours du chef de l’opposition Ahmad Jarba à la conférence de paix en Suisse en montrant en parallèle des images présentées comme des «crimes terroristes». La télévision n’a pas mentionné son nom et n’a pas repris en bandeau ses propos comme elle l’a fait pour la plupart des autres intervenants lors de la conférence qui s’est ouverte à Montreux. Elle a laissé le bandeau avec les propos du ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem, qui intervenait avant lui. L’écran était divisé en deux: à droite le discours d’Ahmad Jarba avec la mention «Montreux, Suisse» et à gauche des images de morts et de destruction avec le titre «Crimes terroristes en Syrie». Elle a usé du même procédé lors des interventions des ministres des Affaires étrangères de Turquie, Ahmet Davutoglu, et d’Arabie saoudite, Saoud al-Fayçal. Ces deux pays sont les principaux soutiens aux opposants au régime de Bachar al-Assad.