En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Si depuis le début de saison, les Coalisés éprouvent les pires difficultés à se montrer redoutables en zone de finition, c’est aussi, à présent, dans le secteur défensif que le bât blesse. En effet, lors de leurs quatre dernières sorties, ces derniers ont concédé pas moins de douze buts, ce qui est beaucoup pour une équipe aspirant au maintien. « C’est vrai que c’est énorme », note le défenseur Ian Dufer. « On a essayé un nouveau système et il faut donc peut-être un petit temps d’adaptation car certains n’avaient pas l’habitude de jouer comme ça. » Cependant, selon l’intéressé, ce n’est pas la seule raison qui explique les maux défensifs des Pacmen. « On perd aussi trop facilement le ballon. Dès que le milieu adverse l’a en sa possession, il l’envoie directement dans le dos de la défense et on sait qu’on a des petites lacunes à ce niveau-là. C’est donc à nous de travailler là-dessus pour éviter que ça ne se reproduise. » Qui plus est, les absences à répétition n’aident en rien. « Pour une D3, on possède un petit noyau. On a souvent des blessés et des suspendus, le coach ne sait donc jamais aligner deux fois de suite la même équipe. C’est aussi pour ça qu’on ne parvient pas à trouver nos repères et une certaine stabilité. »

« Servir d’électrochoc »

Quoi qu’il en soit, les Coalisés devront resserrer les boulons s’ils veulent ramener quelque chose de leur déplacement à Aische, d’autant plus que les Hesbignons marquent comme ils respirent en ce moment (dix buts en trois matches), notamment grâce à un certain Dethier, lequel avait planté un triplé lors du match aller (1-4). « Le coach avait pourtant prévenu qu’il fallait se méfier de lui. À nous de faire d’autant plus attention », poursuit l’intéressé, qui au même titre que ses coéquipiers, a souffert du revers contre Tamines. « Cette défaite nous a fait vraiment mal. On s’est réuni mardi, on a vidé notre sac et mis les choses à plat. On repart donc, je l’espère, sur de bonnes bases. De toute façon, vu la situation, on n’a plus rien à perdre. On ira là-bas avec la grinta. » C’est d’ailleurs cela qui avait fait défaut aux Pacmen lors de la dernière rencontre. « On avait pourtant bien terminé et recommencé l’année, même si les résultats n’étaient pas en notre faveur. On était donc d’autant plus frustré après Tamines car on a réalisé un non-match. J’espère en tout cas que cette rencontre va nous servir d’électrochoc. »

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ****** ** ****** ** ******* *** ********* ********** *** ***** ************ ** ** ******* *********** ** **** ** ********* ******* ****** ** ********* **** ** ******* ********* *** ** **** ******* ** ****** **** ** ***** ****** ********** ******** *** ******** *** ********* *** ***** ** ***** ***** ** *** *** ******** **** *** ******* ******** ** ********* *************** **** *** ******* **************** **** ** ********** *** ****** ********** * ******* ** ******* ******** ** ** **** **** ********** ** ***** ***** ************** *** ******** *********** *** ************ ** ***** ***** ************ ********** ***** **************** ** ******* *** ** ***** ****** *** ******** *** **** ********** *** ******* ********** **** ***** **** ********** ** ******* **** *** ** ****** ******* ***** ** ** *********** ** ********** *********** **** ** *** ** ** ******** ** ** **** ******* * *** ******* ******* ** ** *********** ******* **** ** **** ** ********** ********** **** ******* *** *** ** ** ******************* *** **** **** *** ******** ** ************ ********** ** ***** ************ *** *** ** ******** ** ***** ****** ** * ******* *** ******** ** *** ********** ** ***** ** **** **** ****** ******* **** **** ** ***** ** ***** ******** ******* ***** **** *** ******* ** ******** *** ** ******* *** ******** ** *** ******** *******************

************** ************************

**** ******* ** ***** *** ********* ******* ********* *** ******* ******* ******* ******* ******* ***** ** **** ************ ** ******* ********** **** *** *** ********** ******** ***** *** ********* ** ** ****** **** **** ** ***** ********* ********* ****** ** ** ******* ******** ****** ***** ******* ** ******* **** ** ***** ***** ****** ********** ***** ***** ******** ******** ******* ******* ** ******* ** **** ** **** ** ***** ********** **** ****************** ******** **************** *** ** ***** ***** *** *** ************* * ******** ** ****** ****** ******** ************* ******** **** * **** ******** **** ** ******* ****** ****** ** * ***** ***** *** ** *** *** ****** ** ***** ** ****** ***** ** ************ *** ** ****** ****** ** ***** ******* ** ** ********** ** ***** **** **** ** ******* ** *** ******* **** ** *************** ******* ************ **** *** ***** **** ******* *** ****** **** ** ** ********* ********** ********** ***** ******** **** ******** ** *********** *********** ***** ** *** ********** ************ *** ** ***** ******* ** ****** **** ********** **** ******** ****** ******* *** ** * ********* ** ********** *********** ** **** *** *** ***** ********* ** **** ****** *************************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles