En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Tempête Eunice: vers une normalisation du trafic ferroviaire

Une reprise «progressive et prudente» du trafic ferroviaire a été entamée vendredi à partir de 18h00.

La circulation étant rétablie vers 21h00 sur la plupart des principaux axes ferroviaires, alors que «des dizaines» d’incidents ont été enregistrés vendredi sur le réseau ferroviaire belge, lors du passage de la tempête Eunice au-dessus de notre pays, selon lnfrabel. Dans un souci de sécurité, le gestionnaire du réseau ferroviaire avait interrompu le trafic de trains sur certains axes et limité la vitesse sur le reste du réseau à partir de 14h00.

Vers 18h00, une reprise progressive et prudente a pu être amorcée là où les voies étaient libres. Si les dégâts à l’infrastructure sont limités, de nombreux obstacles obstruaient ou encombrent toujours les voies: arbres, déchets, matériaux divers, etc.

C’est en Flandre que les infrastructures ferroviaires ont été le plus malmenées. «Entre 13h00 et 19h00, plusieurs dizaines d’incidents y ont été signalés. Le plus souvent, il s’agissait d’arbres dans la caténaire comme à Torhout (entre Lichtervelde et Bruges), à Sint Martens Bodegem (entre Bruxelles et Denderleeuw, à Testelt (entre Hasselt et Louvain) ou encore à Coxyde, à Schulen (entre Hasslet et Diest) ou à Tessenderlo. D’autres objets, plus surprenants, se sont également retrouvés sur les voies ferrées comme un abri de jardin (entre Jette et Opwijk), un trampoline (à Melle) ou encore des plaques de métal à Linkebeek (ligne Bruxelles-Nivelles) et à Diegem (ligne Bruxelles Louvain). A Saint-Nicolas, le toit d’un complexe cinématographique s’est partiellement envolé perturbant le trafic entre Anvers et Gand», explique Infrabel.

A Bruxelles et en Wallonie, Infrabel a enregistré une vingtaine d’incidents. Là aussi, principalement des arbres dans la caténaire, comme à Rhisnes (ligne Namur-Bruxelles), entre Wavre et Weert-Saint-Georges (ligne Ottignies-Louvain), à Tilff ou encore à Quevy (entre Mons et la frontière française) ou à Brugelette. Le toit d’une maison menaçant de s’envoler a également perturbé le trafic à Mons. A Deux-Acres une serre a atterri sur les voies. Enfin, le trafic a également été interrompu entre Tournai et Mouscron en raison de plusieurs barrières de passages à niveau arrachées par le vent.

Vers 21h00, la circulation était rétablie sur les principaux axes ferroviaires, à l’exception des lignes Louvain-Malines et Bruxelles-Anvers.

Sur la ligne Bruxelles-Charleroi, le trafic se faisait encore temporairement sur une seule voie sur certaines portions.

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles