William Vainqueur après Lokeren-Standard (0-1): "Tout le monde a bien travaillé mais ce n’était pas parfait"

Guy Luzon, l’entraîneur des Rouches, était le premier ravi de cette victoire, certes assurée par un but contre-son-camp de Koen Persoons, après seulement neuf minutes de jeu. « On savait que Lokeren est un adversaire difficile pour le Standard. Le club ne s’était plus imposé ici depuis 2011 mais nous avons montré notre force et notre combativité », confie le coach du Standard au micro de Voo Foot. « Nous avons montré une belle organisation défensive et on aurait très bien pu tuer le match en première mi-temps. L’équipe a tellement voulu garder ce but d’avance qu’elle a montré un moins bon visage offensivement. Mais ce n’est pas grave, l’important, ce sont les trois points de la victoire ».

William Vainqueur, de son côté, était plus critique sur l’ensemble de la rencontre, bien moins appétissante que le premier quart d’heure de jeu. « Toute l’équipe a bien travaillé mais ce n’était pas parfait », explique le médian rouche sur Voo Foot. « Cette victoire, on l’a surtout acquise avec le cœur. Bon, on ne va pas parler trop tôt du titre de champion vu que certains veulent déjà nous enterrer en parlant trop vite. On doit encore travailler notre jeu et montrer un visage aussi plaisant que contre Anderlecht ou Genk. Enfin, le principal, c’est le succès ».

Et pour conclure, Vainqueur avait un dernier mot… pour certains journalistes qui l’avaient visiblement critiqué ces dernières semaines. « J’aime quand la presse parle. Aujourd’hui, je réponds sur le terrain ! »

Bon, cela n’empêchera pas les Liégeois d’avoir le sourire. Ils ont d’ailleurs pris le temps de saluer les quelques dizaines de supporters venus les acclamer ce vendredi soir au Daknam. Autant profiter de ces 10 points d’avance avant les matches d’Anderlecht (contre le FC Bruges) et de Zulte Waregem (à OH Louvain).