Dix personnes mortes de froid en Pologne

«Le corps d’une femme de 40 ans a été découvert samedi matin, dans une ruelle à proximité de sa maison à Horyniec-Zdroj, une petite ville du Sud-Est du pays», a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police locale, Bartosz Wilk.

«Selon les premières informations, elle aurait trop consommé d’alcool et serait morte d’hypothermie», a-t-il ajouté.

«Le corps d’un sans-abri, âgé de 54 ans, a été retrouvé dans un baraquement où il squattait dans un terrain vague à Przemysl (sud-est) et celui d’un homme de 50 dans la rue près d’un bar à Debica. Les deux hommes sont morts d’hypothermie», a-t-il ajouté.

Cet hiver, la vague de froid est arrivée très tardivement mais brusquement en Pologne où jusqu’à présent les températures étaient particulièrement clémentes pour la saison.

La vague de froid y sévit depuis mercredi. Dans la nuit de samedi, les plus basses températures ont été enregistrées dans l’est du pays, notamment à Wlodawa où elles sont tombées à moins 22 degrés et moins 24 près du sol, a indiqué à l’AFP Anna Nemec, une responsable de l’Institut météorologique de Pologne.

L’hiver dernier, environ 200 personnes avaient péri par hypothermie en Pologne, et 36 personnes depuis le 1er novembre dernier, selon la police.