Grenades, bazooka, armes chargées et un... crâne humain: voici les objets saisis dans les aéroports américains en 2013

Les objets interdits les plus inattendus ont été saisis par le TAS, un service créé après les attentats du 11 septembre, nous apprend le Huffington Post. Malgré les consignes de sécurité, de nombreux passagers tentent d’emmener non seulement des armes, mais même des armes les plus spectaculaires que l’on puisse imaginer.

La liste des objets saisis en 2013 dans les 205 aéroports américains vient d’être publiée. Le TAS a saisi 1813 armes dans les poches ou les sacs de voyage de gens qui comptaient bien les emmener avec eux en cabine. 81 % de ces armes étaient chargées.

Mais il y avait aussi des grenades, un lance-fusées éclairantes, des explosifs.

Dans les bagages en soute, on a retrouvé un bazooka datant de la seconde guerre mondiale et un veste d’attentat. Celle-ci était fausse, certes, mais elle semblait plus vraie que nature. Elle était destinée à des formations sur les explosifs.

On retiendra encore qu’un crâne humain a aussi été retrouvé.