Le décolleté très sexy de Nabilla a fait sensation au «Butt» à Charleroi

La soirée bat son plein à la discothèque « le Butt » à Charleroi. On y fait la fête comme tous les samedis soir. Belles robes, talons de douze et belles chemises sont de sortie. Si on se déhanche sur la piste de danse de la petite boîte du centre de la métropole, les regards fuient vers la porte d’entrée. Cette nuit, une invitée hors du commun est attendue dans l’établissement : Nabilla ! La star de télé-réalité connue pour son « non mais allo quoi » sera là, d’ici quelques instants, entre les murs de la discothèque carolo.

Vers 1h30 du matin, l’agitation grandit. Les téléphones sont brandis, il ne faut surtout pas rater la scène, capter un sourire, un signe. La porte s’ouvre, c’est elle ! Pas le temps de réagir, on se pousse. Nabilla doit arriver le plus vite possible au carré V.I.P. de l’autre côté de la salle. Elle s’y installe aux côtés de son Thomas.

Cœur avec les doigts

La piste de danse est bizarrement désertée. L’attroupement se fait aux abords du carré V.I.P. Smartphone à la main, ça mitraille. « Nabillaaaaaaaa », « Thomaaaaaaas », il faut attirer leur attention à tout prix ! La belle relève la tête et se met à envoyer des bisous vers la foule. Elle forme aussi un cœur avec ses doigts, les fans sont conquis et lui rendent la pareille… « Elle est magnifique », s’exclame-t-on d’un côté. « Elle m’a fait signe », entend-on de l’autre.

La bimbo s’amuse dans son coin avec son chéri, mais aussi quelques amis qui ont fait le déplacement avec elle. Le champagne arrive ainsi que quelques amuse-bouches pour passer la soirée.

Place au moment que tout le monde attend : pouvoir l’approcher. Tous en file, il n’y en aura pas pour tout le monde. Chacun à son tour s’installe entre Thomas et Nabilla. Clic clac, l’instant, assez bref, est immortalisé. Si certains ne font pas de chi-chi, d’autres sont très heureux de pouvoir enfin rencontrer celle qu’ils ont vue à la télé. Ils échangent des petits mots, elle sourit, rigole. On lui demande un selfie… Le garde du corps ne semble pas très d’accord, mais Nabilla enclenche le bouton du smartphone. La bouche en cul-de-poule, essentielle pour ce type de photo, est gravée dans la mémoire du téléphone. Les sourires s’échangent, mais la pression est trop grande pour certains fans, ils craquent, les larmes coulent, les mains tremblent. Nabilla est là, en vrai… Et n’hésite pas à réconforter.

Deux sessions de rencontres de plus ou moins un quart d’heure sont proposées. Nabilla est aussi là pour en profiter, d’ailleurs, la belle a envie de se dégourdir les jambes. Direction l’étage privé pour se déhancher au son du DJ. Une fenêtre ouverte lui donne une vue sur l’ensemble de la salle, elle fait des signes et danse… Et ce jusqu’au bout de la nuit. Le Butt, qui a déjà accueilli de nombreuses personnalités comme Ayem ou Matt Pokora, se souviendra de son passage, c’est certain.

La soirée s’est terminée dans une friterie très connue de Charleroi, Robert la frite. Nabilla et Thomas ont ainsi dévoré une bonne mitraillette, rien de tel pour se remettre d’une folle nuit.