Un enfant maltraité à "L’île aux câlins", une crèche de Neufchâteau?

La crèche L’île aux câlins est-elle devenue un enfer pour les enfants de 0 à 3 ans qui la fréquentent? A en croire le message anonyme parvenu ce lundi matin à notre rédaction, on s’interroge.

L’auteur de cette lettre, qui se décrit comme le papa d’un enfant fréquentant la crèche, y évoque en effet des coups, le fait de gaver les enfants, de leur projeter du désinfectant dans les yeux, de les priver de repas s’ils ne disent pas merci et, de manière générale, de s’énerver trop vite.

Après vérification, il s’avère que le parquet de Neufchâteau a bien été saisi d’une plainte déposée en novembre 2013. Le substitut du procureur du Roi de Neufchâteau, Étienne Donnay, explique ainsi que « l’enquête sera bientôt terminée. »

Selon lui, « une décision devrait tomber dans un délai d’un mois. » M. Donnay se refuse toutefois à tout commentaire sur les faits.

Pas de mesures prises par l’ONE

L’employée impliquée, décrite comme une « jeune puéricultrice » dans la lettre anonyme, risque-t-elle d’être également sanctionnée par l’Office National de l’Enfance (ONE), qui a donné son agrément à la crèche ? Pour le responsable de la section Luxembourg, Stéphan Leyder, ce n’est pas à l’ordre du jour. « Nous avons bien entendu été mis au courant des faits reprochés à cette puéricultrice, et de la procédure judiciaire en cours », explique-t-il. « Mais nous attendrons la fin de cette procédure pour nous prononcer et prendre éventuellement des mesures contre la personne inquiétée. Cela ne se justifie absolument pas à l’heure actuelle, étant donné que nous ne savons pas le fin mot de l’histoire, et qu’aucun autre fait n’a été rapporté depuis le dépôt de la plainte. De notre côté, nous avons seulement renforcé l’accompagnement des enfants dans la crèche en question. »

Un sujet à découvrir dans les éditions Sudpresse de ce mardi 28 janvier.