En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Wout van Aert solidaire des victimes du conflit ukrainien (vidéo)

Vainqueur du Circuit Het Nieusblad, van Aert a tenu a apporter son soutien aux personnes touchées par la guerre en Ukraine.

Wout van Aert a triomphé en homme fort, samedi, au Circuit het Nieuwsblad où il a franchi la ligne d’arrivée à Ninove en solitaire, maillot national sur les épaules. Le dernier champion de Belgique à s’être imposé dans la course d’ouverture de la saison belge était Etienne Dewilde en 1989. Van Aert a conclu victorieusement le très gros travail de son équipe Jumbo-Visma où le Belge Tiesj Benoot a joué un des rôles déterminant. Van Aert en était à sa première course de la saison, ayant opté pour un stage en altitude à Tenerife sur les pentes du volcan El Teide.

En franchissant la ligne d’arrivée, le vainqueur du jour a pointé deux doigts en V vers le ciel. « Un signe de paix », a expliqué Wout van Aert, pensant aux événements en Ukraine. « Il y a une guerre près de chez nous, c’est de folie que cela soit possible. Je veux montrer ma solidarité avec toutes les personnes touchées par le conflit. J’espère que le bon sens l’emportera. La course est la plus importante des choses secondaires. »

Le champion de Belgique s’est dit très content de sa prestation samedi au Circuit Het Nieuwsblad, soulignant le travail de son équipe tout au long de la journée.

« Je suis très content de ma victoire dans la course d’ouverture en Belgique, qui était ma première de la saison », a indiqué van Aert. « Je ne pensais pas que le succès allait venir aussi vite. Je savais que j’étais en forme, mais je ne savais pas vraiment quel était mon degré de forme pour la course. Je pense, notamment, que je peux encore progresser au niveau de l’intensité. Samedi, nous n’avons jamais perdu le contrôle de la situation. Le tournant de la course s’est produit dans le Berendries, quand nous avons haussé le ton, Tiesj Benoot et moi-même. Il n’y avait pas beaucoup de vent, juste un peu contraire et c’est ce qui explique que la course est restée longtemps fermée. Nous avons donc décidé de faire exploser le groupe dans le Berendries. Tiesj a fait un travail extraordinaire dans la construction de ma victoire. Je savais que le rythme allait un peu baisser avant le Bosberg et j’ai voulu me lancer dans cette côte avec un peu d’avance. Cette tactique a réussi. J’ai basculé au sommet avec un léger avantage, étonné de voir que personne ne m’avait suivi. Il ne me restait plus qu’à tout donner jusqu’au bout et ça a réussi. »

La prochaine course de Wout van Aert sera Paris-Nice. « J’espère encore progresser sur les routes françaises et aider mon coéquipier Primoz Roglic à gagner. »

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles