"Nous sommes ouverts à toute proposition, y compris celle du Standard", réagit la Pro League

Le leader du championnat veut pour lutter contre les fautes dangereuses de les classer aux moyens d’images vidéos et de les associer à des sanctions. Il propose ensuite que «l’évaluation des phases d’un match, sur base de ces vidéos-types, doit ensuite être réalisée par des entreprises comme Amisco ou Instat. Il s’agit là typiquement d’entreprises et personnes étrangères qui ne connaissent ni les clubs, ni les joueurs belges, ce qui est aussi un meilleur garant d’objectivité.»

«Nous sommes ouverts à toute proposition constructive», a précisé Michel Dupont à Belga.

La semaine dernière le Conseil d’administration de la Pro League s’est réunie et a discuté de la création d’un groupe de travail pour lutter contre les tackles dangereux.

«La proposition du Standard publiée ce mardi, a déjà été évoquée vendredi lors de nos discussions.»

La création du groupe de travail sera à l’ordre du jour de la prochaine AG de la Pro League dont la date n’a pas encore été fixée. «La proposition du Standard sera en tout cas présentée. En outre, nous aurons à nous pencher sur la composition, le contenu et la mise en pratique du groupe de travail que nous allons créer», a conclu Michel Dupont.