En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Ce mercredi, un Bruxellois de 50 ans a comparu devant la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, celle spécialisée dans les affaires de mœurs. Le quinquagénaire en question est poursuivi pour détention et diffusion de pédopornographie, entre 2015 et 2016.

Le prévenu assure être tombé par hasard sur ces fichiers en téléchargeant de la pornographie traditionnelle. « Quand je voyais ce que c’était, je supprimais directement », explique-t-il, sans vraiment se rendre de compte de la gravité des faits qui lui sont reprochés. Le suspect explique également qu’un ami SDF, qu’il hébergeait de temps à autre, a pu télécharger ces fichiers. « Monsieur est d’une mauvaise foi totale », s’offusque la représentante du ministère public, en rappelant qu’il a pu posséder et échanger près de 34.000 fichiers pédopornographiques !

La police s’est intéressée au prévenu suite à une dénonciation de la DJSOC, la direction centrale de la lutte contre la criminalité grave et organisée de la police fédérale, qui a entre autres missions celle de la lutte contre la criminalité informatique. Celle-ci a communiqué l’adresse IP du prévenu, l’identifiant de son ordinateur en quelque sorte, lorsqu’elle s’est rendu compte de la nature de ses téléchargements. « On a retrouvé son adresse, on a mené une perquisition et saisi le matériel informatique. Contrairement à ce que dit le prévenu, les fichiers n’étaient pas effacés, mais bien classé dans un dossier estampillé « pédopornographie » », soulève la magistrate debout.

Sur base des rapports psychologiques réalisés par le Centre d’Appui Bruxellois (CAB), qui décrit le prévenu comme attiré par la jeunesse mais pas comme un pédophile, la magistrate debout a requis une peine de 37 mois de prison à son encontre. Elle ne s’est pas opposée à un éventuel sursis probatoire.

« Peer-to-peer »

L’avocat de la défense, Me Mounir Bennaoum, a plaidé à titre principal, sur demande de son client, l’acquittement. À titre subsidiaire, le pénaliste évoque lui aussi une peine avec un sursis probatoire au vu de la situation sociale de son client. « Pour donner quelques éléments contextuels, monsieur a téléchargé en « peer-to-peer », un système d’échange de fichiers entre les utilisateurs. Grâce à ce qu’on appelle des « torrents », on peut télécharger de grandes quantités de fichiers, 50 gigas en un clic par exemple. Il faut relativiser le nombre 34.000, monsieur n’a pas cliqué sur 34.000 liens », évoque-t-il.

« Vous n’êtes peut-être jamais passé à l’acte Monsieur, mais pour que vous puissiez consulter ses fichiers, il faut que des gens aient commis des actes de pédophilie… À peu de chose près, vous pourriez être considéré comme coauteur », estime le président de la 50e chambre du tribunal correctionnel, qui n’était visiblement pas rassuré par les explications du prévenu.

Ce dernier a accepté de suivre une thérapie poussée pour traiter son problème d’addiction à la pédopornographie dans le cas où le tribunal prononcerait une peine de prison avec sursis probatoire.

L’instance rendra son jugement le 30 mars prochain.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ********* ** ********** ** ** *** * ******* ****** ** *** ******* ** ******** ************* ** ********** ***** ************* **** *** ******** ** ******* ** *************** ** ******** *** ********* **** ********** ** ********* ** ****************** ***** **** ** *****

** ******** ****** ***** ****** *** ****** *** *** ******** ** *************** ** ** ************ *************** ************* ** ****** ** *** *********** ** ********** ******************** ************** **** ******** ** ****** ** ****** ** ** ******** *** ***** *** *** **** *********** ** ******* ******** ********** ******* *** **** ******* *********** ** ***** ** ****** * ** ************* *** ********* **************** *** ******* ******** *** *************** ************ ** ************** ** ********** ******* ** ********* ******* * ** ********* ** ********* ***** ** ****** ******** ***************************

** ****** ******* ************ ** ******** ***** ** *** ************* ** ** ****** ** ********* ******** ** ** ***** ****** ** ************ ***** ** ********** ** ** ****** *********** *** * ***** ****** ******** ***** ** ** ***** ****** ** ************ ************* ******** * *********** *********** ** ** ********* *************** ** *** ********** ** ******* ****** ************* ******* ***** ****** ** ** ****** ** *** ****************** ********** * ********* *** ******** ** * ***** *** ************ ** ***** ** ********* ************* ************* ** ** *** *** ** ********* *** ******** ************ *** ********* **** **** ******* **** ** ******* *********** ****************************************** ******** ** ********** *******

*** **** *** ******** ************** ********** *** ** ****** ********* ********** ****** *** ******* ** ******** ***** ******* *** ** ******** **** *** ***** ** *********** ** ********** ****** * ****** *** ***** ** ** **** ** ****** ** *** ********* **** ** ******* *** ******** ** ** ********* ****** ***********

****************************

********** ** ** ********* ** ****** ********* * ******* ** ***** ********** *** ******* ** *** ******* ***************** ** ***** ************ ** ********** ******* *** ***** *** ***** **** ** ****** ********** ** ** ** ** ********* ******* ** *** ******* ************ ****** ******** ********** ************ ******** * ************* ** ***************************** ** ******** ************ ** ******** ***** *** ************* ****** ** ** ******* ******* *** ************************* ** **** ************* ** ******* ********** ** ********* ** ***** ** ** **** *** ******** ** **** *********** ** ****** ******* ******** ***** *** ******* *** ****** ************** *************

************ ********* ********** ****** ****** ** ******** ********* **** **** *** **** ******** ********* *** ********* ** **** *** *** **** ***** ****** *** ***** ** ************** ** *** ** ***** ****** **** ******** ***** *********** ***** ***************** ****** ** ********** ** ** *** ******* ** ******** ************** *** ********** *********** *** ******** *** *** ************ ** *********

** ******* * ******** ** ****** *** ********* ******** **** ******* *** ********* ************* ** ** ***************** **** ** *** *** ** ******** ************ *** ***** ** ****** **** ****** ***********

************ ****** *** ******** ** ** **** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles